174 connectés

Clean Hands [DVD] : La critique

Date : 14 / 12 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification


Clean Hands, La main qui soigne – la main qui tue est un très bon documentaire parlant de l’hygiène des mains et de l’impact que ce défaut, dans les établissements hospitaliers, a sur les patients, et parfois les soignants.

En effet, les mains qui soignent et tentent de guérir peuvent se transformer en condamnation à mort si ces dernières sont souillées par des bactéries ou autres germes pouvant entraîner des infections.

Le docteur Semmelweis l’a bien mis en évidence en 1847 lorsqu’il s’est rendu compte que la cause de la mortalité importante des femmes après leurs accouchements dans sa clinique était due au fait que les médecins passaient de la table d’autopsie en salle d’accouchement sans se laver les mains. Un manque d’Hygiène ne faisant sourciller personne.

Le docteur Semmelweis a instauré le lavage des mains, mais sous la pression des autres médecins pas content de perdre du temps et d’avoir les mains irritées par les produits désinfectants, a démissionné.

D’autres précurseurs, comme Pasteur, ont montré l’impact de l’hygiène sur la santé et l’évolution de celle de la population générale a permis l’augmentation de l’espérance de vie et la fin, dans un certain nombre de pays, d’épidémies liées au défaut d’Hygiène.

Aujourd’hui, le lavage des mains devrait être ancré dans les mœurs, et pourtant, il n’en est rien. Il suffit d’aller dans des toilettes publiques pour noter le nombre de personnes qui sortent sans, au moins, s’être passées les mains sous l’eau. Il n’est pas étonnant que l’on retrouve cette tendance dans les populations de soignants.

Outre une histoire résumée de l’hygiène parfaitement expliquée, le documentaire suit, pendant un an et demi, les traces du Professeur Suisse Didier Pittet. Ce dernier se bat depuis des années pour promouvoir le lavage des mains dans les établissements de soins dans le monde entier. Après avoir montré que les infections pouvaient diminuer, parfois fortement, avec ce simple geste, il a aidé à la mise au point de solutions hydro alcooliques (SHA) avec le pharmacien William Griffith permettant de se frictionner les mains sans eau et de gagner du temps sur le lavage au savon traditionnellement utilisé jusqu’alors.

La formule a ensuite été donnée librement, permettant aux pays en voie de développement de faire leurs propres solutions à bas prix en utilisant des kits OMS et de l’alcool distillé localement.

Le professeur parcourt le monde pour aider les établissements à mettre en place cette démarche et montrer aux soignants comment correctement se frictionner les mains en utilisant une méthodologie en plusieurs mouvements dont vous pouvez retrouver la procédure en fin d’article.

Une telle démarche, et un si fort engagement, ont poussé la couronne d’Angleterre à le faire commandeur de l’ordre de l’Empire britannique.

Le documentaire donne aussi la parole à de nombreuses personnes travaillant sur le sujet que se soit à l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), au CDC (Centre de contrôle des maladies infectieuses), dans divers Ministères ou dans des hôpitaux. Ces derniers s’expriment sur le problème de l’hygiène des mains continuant à se heurter à des impératifs économiques, sociétaux et parfois religieux et à la résistance humaine. En effet, les freins des soignants eux-mêmes à l’utilisation des solutions hydro alcooliques sont causes de sous-utilisation des SHA ou de mauvaise adhésion aux protocoles.

Le documentaire de Géraldine André et Stéphane Santini est bien fait et monté soigneusement. Il se découvre avec grand plaisir et permet, à travers le travail sans relâche d’un homme, de brosser le portrait de l’hygiène des mains à travers le monde.

Clean Hands est un film passionnant à découvrir qui fait voyager et dévoile nombre de lieux de soins sur la Planète. C’est aussi un message simple que tout le monde peut appliquer dans sa propre vie. En effet, la peur de la pandémie A en 2009 a poussé les personnes à se laver plus fréquemment les mains, entraînant une quasi absence de l’épidémie annuelle de gastro-entérite, dont le premier moyen de prévention est de se laver régulièrement et correctement les mains.

Informatif et captivant.

Le DVD est disponible sur le site de l’association et les droits sont utilisés pour promouvoir l’hygiène des mains dans le monde.

Pour ceux qui aimeraient connaître mieux le Professeur Pittet, je conseille le livre Le geste qui sauve de Thierry Crouzet retraçant son combat. Ce dernier se lit d’une traite comme un roman passionnant.

Vous pouvez aussi lire Résistant, la dernière œuvre de Thierry Crouzet, un thriller d’anticipation dans lequel un organisme international doit lutter contre des terroristes utilisant une bactérie multirésistante aux antibiotiques, et donc mortelle, pour contaminer des personnes.

Vous pouvez retrouver ci-dessous la vidéo de la rencontre avec le Professeur Pittet et la réalisatrice Géraldine André lors de l’avant-première du film à Paris. Ces derniers répondent au public lors d’une session modérée par le président de la SF2H (Société Française d’Hygiène Hospitalière) Pierre Parneix.

- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Ce film documentaire est né d’une rencontre. Ni avec un homme, ni avec une cause. Mais avec les deux. Indissociables. En 20 ans, le Pr Didier Pittet a fait de l’hygiène des mains dans les lieux de soins sa raison d’être. Un enjeu planétaire qui fait 16 millions de morts chaque année, partout dans le monde. L’action de Didier Pittet et la généralisation des solutions hydro-alcooliques ont divisé par deux le nombre de décès directement imputé aux infections contractées à l’hôpital.

Du Vietnam au Libéria, en passant par le Royaume-Uni, la Guinée, le Brésil ou encore l’Arabie Saoudite, Clean Hands vous plonge au cœur d’une incroyable histoire née aux Hôpitaux Universitaires de Genève il y a 20 ans, et aujourd’hui partagée partout sur la planète.
Ambassadeur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Didier Pittet porte le programme « Clean care is safer care » aux 4 coins du monde. Avions, hôtels, hôpitaux, conférences, enseignement, une vie consacrée aux autres depuis 20 ans.
Clean Hands retrace le parcours de cet homme passionné qui a dédié sa vie à l’étude des infections hospitalières

Un voyage et des rencontres aussi touchantes que sincères, pour comprendre l’enjeu des infections liées aux soins. Un fléau qui fait encore aujourd’hui des millions de victimes venues d’abord à l’hôpital pour se soigner sans même imaginer que l’hôpital peut aussi contaminer.

BONUS

Pas de bonus.

VIDÉOS

Bande annonce :


Rencontre avec le professeur Sir Didier Pittet, la réalisatrice Géraldine André, session modérée par le président de la SF2H Pierre Parneix :


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD
- Date de sortie : 2017
- Audio : Français, Anglais, autres langues
- Sous-titres : Français, Anglias, autres langues
- Durée du film : 1 h 00

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Clean Hands Save Lives
- Réalisateur : Géraldine André, Stéphane Santini
- Interprètes : Didier Pittet
- Photographie : Géraldine André, Stéphane Santini
- Montage : Géraldine André, Stéphane Santini
- Producteur : Aftermedia, 2222 Productions, Stéphane Santini PCM



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les évadés de Maze [DVD] : La critique
Le testament caché [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Thelma [DVD / Blu-Ray] : La critique
A Taxi Driver [VOD] : La critique
Corps et âmes [DVD / Blu-Ray] : La critique
Bandes Annonces & Co : 24 avril 2018
Deadpool 2 : Une nouvelle affiche rend hommage à Rob (...)
Jurassic World 3 : Colin Trevorrow promet un film diffèrent
Stranger Things : Cary Elwes et Jake Busey pour la saison (...)
Hotel Artemis : La bande annonce
Comme des garçons : La critique
Halloween : La première affiche
[Théâtre] Dépendances : La critique
Exoglyphes : La traduction des inédits de la S.F. et de (...)
Killing Time : Le jeu de la mauvaise foi