243 connectés

La nuit des morts vivants : La critique du tome 3

Date : 14 / 12 / 2017 à 07h45
Sources :

Unification France


La nuit des morts vivants
tome 3 - Petits secrets de famille

  • Scénario : Jean-Luc Istin
  • Dessin : Elia Bonetti
  • Editeur : Vent d’Ouest chez Glénat BD
  • Collection : Hors Collection
  • Genres : Aventure, science-fiction
  • Format : 240 x 320 mm
  • Date de sortie : 19 avril 2017
  • Nombre de pages : 56
  • ISBN : 9782749308135
  • Prix : 14.50 €

Lire un extrait

La réécriture jouissive et moderne du film culte !

Alors que Mandy a délibérément ouvert les portes de l’hôtel Montval, la zone est maintenant infestée de zombies. Mais ils ne constituent pas le seul danger. En route vers la sortie, Lizbeth, Téo et Leland sont menacés par une bande de types armés : des vieilles connaissances du gérant, Hodge, et qui ont un compte à régler avec lui... Alors que le monde entier est en proie au chaos, John est toujours à la recherche de sa femme. Qui sait s’ils arriveront à se retrouver un jour ?

Istin et Bonetti concluent en beauté leur adaptation en BD du classique de Romero. Jouissif, sanglant et spectaculaire : le cousin européen de The Walking Dead !

Décryptage
Tandis que John est toujours coincé en ville, entouré par une horde sans cesse grandissante de zombies et qu’il tente désespérément de rejoindre sa femme avec ses enfants, Lizbeth est toujours enfermée dans l’hôtel maintenant envahi par les zombies que Mandy a laissé sciemment rentrer. Toujours accompagnée de son frère Leland, elle croisera le chemin d’un groupe de 3 survivants venus trouver le gérant de l’hôtel pour régler leurs comptes.

Comme les 2 tomes précédents, la narration est divisée en 2. Elle suit les 2 groupes, d’un côté, dans la ville submergée de zombie, John, ses enfants accompagnés de leur escorte VIP, très calme et très pro. L’impressionnant déploiement de moyens mis en place pour les sortir de là prendra tout son sens à la fin. De l’autre côté c’est le contraste, c’est Lizbeth et Leland, livrés à eux-même qui sont surtout confrontés à la nature humaine, dans tout ce qu’elle a de plus laid. Les zombies sont ici relégués au second plan. Le danger, on le sait depuis longtemps avec tous les films et toutes les séries de zombies, n’est plus le zombie, même si il fait encore beaucoup de dégâts. Mais il est tout de même là et se rappelle à nous en tuant un personnage de temps en temps.

Le danger reste l’homme, le plus grand prédateur de la planète depuis l’extinction des dinosaures. Là encore c’est la nature humaine qui est mise en avant, les dégâts faits par un seul homme, ici par amour ou par sens de la justice ou par cupidité. Ceux qui profitent de l’apocalypse pour se venger, tuer, faire tout ce qu’ils ne pouvaient tant que la société et ses lois étaient encore debout. La fin, un peu abrupte, laisse un peu sur la faim. Mais l’ensemble est très bon, l’ambiance est étouffante, l’histoire gore et le tout très spectaculaire. On tremble de froid dans la neige, on tremble de peur pour les héros et tout ceci grace à un dessin qui sert à merveille l’histoire. Dynamique, soigné et sans concession (on tue même des enfants zombies ici), il nous plonge au sein de ces hordes de zombies.

Conclusion de cette trilogie, "Petits secrets de famille," comme son nom l’indique nous en apprendra plus sur le passé de Lizbeth mais aussi sur les circonstances de cette épidémie de zombies. Captivante relecture moderne de l’oeuvre intemporelle de Romero, cette trilogie est un nouvel incontournable de la culture zombie.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Wars Stormtroopers : La critique
Sons of the Devil : la critique du tome 1
The Wicked + The Divine : La critique du tome 2
Tout l’univers de Tomb Raider : la critique
Polar tome 2 : La critique
Mysterium : La critique du jeu où vous incarnez des médiums
Bandes Annonces & Co : 21 janvier 2018
Ca : De nouvelles photos horrifiques de Pennywise
Cloak and Dagger : Le premier extrait de la nouvelle série (...)
Verónica : La critique
Hogwarts Mystery : Le premier trailer du RPG Harry Potter
Handmaid’s Tale : Marisa Tomei, l’invitée spéciale de (...)
Star Wars Stormtroopers : La critique
Sherlock vs Sherlock
Bandes Annonces & Co : 20 janvier 2018