387 connectés

Cinemateaser : Le numéro 69 en kiosque

Date : 18 / 11 / 2017 à 07h30
Sources :

Cinemateaser


Voici le communiqué de presse de la rédaction de Cinemateaser pour le lancement de leur soixantième neuvième numéro :

Tous les 5 ou 10 ans, le cinéma serait à l’agonie, voire déjà mort. Pourtant, tous les 5 ou 10 ans, on continue de trouver des talents phénoménaux pour ressusciter le cadavre et parmi eux, actuellement – et ça fait quelques années que ça dure –, Joaquin Phoenix (prononcez ‘waquin’), interprète monstrueux de A BEAUTIFUL DAY, notre couverture du mois. Le nouveau film de Lynne Ramsay fait partie de ces piqûres de rappel sur la santé du cinéma : non seulement il n’est pas mort, mais si l’on cherche juste un peu, il se révèle même très vivant. Ce nouveau numéro de Cinemateaser tente une nouvelle fois de le prouver avec des talents et des films de tous les horizons.

A BEAUTIFUL DAY : Après RATCATCHER, LE VOYAGE DE MORVERN CALLAR et WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN, Lynne Ramsay s’essaie au thriller violent et désespéré, sans ne jamais rien perdre de son style, de ses envies stylistiques, de son amour pour les personnages. Le résultat : A BEAUTIFUL DAY, doublement primé à Cannes – prix du scénario et prix d’interprétation masculine –, petite pépite bien sombre qui ne risque pas d’égayer l’automne, mais de le secouer violemment par le col. On vous prépare au choc avec des entretiens avec la réalisatrice et avec l’écrivain Jonathan Ames, dont le roman court a inspiré le film.

LE MUSÉE DES MERVEILLES : Todd Haynes n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Alors qu’il aurait pu rester sur le territoire de CAROL, son précédent film et son plus grand succès, il se remet à nouveau en question avec LE MUSÉE DES MERVEILLES, voyage au pays du merveilleux et réflexion sur le deuil, à moitié muet et en noir & blanc, à mi-chemin entre le film familial et l’expérimental. Un prodige absolument bouleversant, que l’on décrypte avec lui ainsi qu’avec son compositeur Carter Burwell, dont la partition est vitale à la narration du film.

MUDBOUND : Vous ne connaissez peut-être pas encore son nom puisque son premier film PARIAH n’a été distribué en France que sur iTunes (et en VF !) mais ça devrait très vite changer… Avec son deuxième long, disponible en exclu sur Netflix, MUDBOUND, Dee Rees s’impose comme l’une des nouvelles voix les plus intéressantes du cinéma américain. Avec une équipe technique incroyable (dont la formidable Rachel Morrison à la photo) et un cast qui ne l’est pas moins, elle livre une fresque sur les rapports entre Noirs et Blancs dans le sud des États-Unis à la fin des années 1940. Revue de détail avec Dee Rees et deux de ses acteurs, Jason Mitchell et Garrett Hedlund.

LA LUNE DE JUPITER : Il avait effectué une mue incroyable de radicalité avec WHITE GOD, passant de l’auteurisme le plus rigide à un cinéma décomplexé, furieusement politique, ouvert sur le grand public et le genre. Kornél Mundruczó persiste et signe avec LA LUNE DE JUPITER, vrai faux film de super-héros dans lequel un jeune migrant se voit doté du pouvoir de léviter après qu’on l’a abattu à la frontière hongroise. Sans aucun doute la proposition de cinéma la plus folle de l’année, qui valait bien un long entretien avec le cinéaste hongrois.

LE BONHOMME DE NEIGE : On attendait le retour de Tomas Alfredson avec impatience. Malheureusement, son nouvel opus n’est pas à la hauteur de MORSE et LA TAUPE. Il n’empêche : le cinéaste conserve cette patte inimitable, cette capacité à raconter tout un monde avec de simples décors, véritables personnages de ses récits. Sur le tournage avec son équipe, puis avec le réalisateur peu avant la sortie du film, on a tenté de découvrir ce qui faisait vibrer l’œil de Tomas Alfredson.

INTERVIEWS RAY FISHER ET EZRA MILLER : L’un est un acteur de théatre renommé qui trouve dans JUSTICE LEAGUE son premier rôle au cinéma. L’autre est un jeune prodige qui s’est épanoui dans le cinéma indépendant avant de toucher au blockbuster avec ANIMAUX FANTASTIQUES. Ray Fisher et Ezra Miller, alias Cyborg et The Flash, sont en interview dans Cinemateaser. Les vraies stars de JUSTICE LEAGUE ?

INTERVIEW JONATHAN GROFF : Actuellement vedette de la série de David Fincher MINDHUNTER sur Netflix, Jonathan Groff fait tranquillement son bonhomme de chemin, jouant avec malice de son visage de gentil garçon. De son passage dans GLEE à la série LOOKING, véritable tournant de sa carrière, on revient avec lui sur un début de carrière plus que prometteur.

ET SI ON VOUS PRÉSENTAIT FRANCIS LEE ? Avec SEULE LA TERRE, son premier film, Francis Lee signe un petit miracle, dans lequel il peint le quotidien d’un jeune fermier et de son idylle avec un saisonnier roumain venu aider sur son exploitation. Le rapport à la nature, à l’autre, l’amour dans un paysage froid et désolé : Francis Lee aborde tout ça avec force et délicatesse. Le cinéma anglais tient sa nouvelle star.

C’EST QUOI UN FILM DE VALERIE FARIS ET JONATHAN DAYTON ? Ils ont signé à peine trois films en onze ans : LITTLE MISS SUNSHINE, ELLE S’APPELLE RUBY et aujourd’hui l’étonnant BATTLE OF THE SEXES – chronique d’un sexisme systémique –, mais toujours avec le même appétit pour les personnages en quête de lien humain. Avec eux, on parcourt leur filmographie mais aussi leur dense et impressionnante clipographie (REM ! Smashing Pumkins ! les Ramones !).

DARK – ET SI LE NOUVEAU PHÉNOMÈNE POP ÉTAIT ALLEMAND ? Netflix s’apprête à lâcher son nouveau petit phénomène et, une fois n’est pas coutume, il nous vient d’Allemagne. Plus THE OA que STRANGER THINGS, la bien nommée DARK va vriller le cerveau de la planète série et, avant tout le monde, on en discute avec ses créateurs, la scénariste Jantje Friese et le réalisateur Baran bo Odar.

CHRISTINE VACHON FAIT BOUGER LES LIGNES : Voilà trente ans que Christine Vachon aide Todd Haynes à concrétiser ses projets et, plus largement, un cinéma américain audacieux à voir le jour. À l’occasion de la sortie du MUSÉE DES MERVEILLES, on revient avec elle sur ces artistes transgressifs qu’elle aime aider et sur l’état du cinéma indépendant.

Et aussi : Le Palmashow regarde dans le rétro / Y a-t-il encore une place pour les films de Terry George ? / DVD : coffrets événements consacrés à Alfred Hitchcock et Preston Sturges / THE BOOK OF HENRY est-il aussi mauvais que les Américains l’ont dit ? / Première image : THE HOUSE THAT JACK BUILT de Lars von Trier / Idées Cadeaux…


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cinemateaser : Le numéro 78 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 77 en kiosque
Revus & Corrigés : La revue entièrement consacrée au cinéma (...)
Cinemateaser : Le numéro 76 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 75 en kiosque
Star Wars 9 : Encore plus de place à l’improvisation
Avengers 4 : Une description de bande-annonce trop belle pour (...)
Iron Fist : La réaction de Finn Jones à l’annulation de la (...)
Men in Black 2 : Tessa Thompson et Chris Hemsworth dans le (...)
Watchmen : La première image teaser de la série HBO de Damon (...)
Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald : Nouvelles (...)
Futur immédiat, Los Angeles 1991 [DVD / Blu-Ray] : La (...)
Runaways : Première affiche pour la saison 2
Bamse au pays des voleurs : La critique
Pavillon Noir 2 : L’énorme gamme de JdR enfin en (...)