313 connectés

Lore : Review des premiers épisodes

Date : 17 / 10 / 2017 à 12h15
Sources :

Unification


Lore est l’adaptation d’un podcast de Aaron Mahnke, ici narrateur, qui mêle images d’archives et reconstitution pour raconter des histoires où la science se voit mise en défaut par des mythes ou certaines croyances.

Chaque épisode raconte une nouvelle histoire, inspirée de la réalité historique et comportant des faits tellement surréalistes qu’ils en semblent horrifiques. La première histoire se déroule à la fin du 19ème siècle aux Etats-Unis, alors qu’une épidémie de tuberculose fait des ravages. Georges Brown, le personnage principal, a vu une grande partie de sa famille décimée par la tuberculose et n’a plus confiance en la science. Pour sauver son fils de cette maladie, il hésite alors à utiliser un remède pour le moins innatendu, emprunt des croyances étranges de l’époque.

Dans la seconde histoire, on découvre qu’au début du 20ème siècle les asiles sont surpeuplés. Le Docteur Walter Freeman pense avoir trouvé le moyen de les vider. Ainsi, plutôt qu’utiliser la psychiatrie pour soigner les patients, c’est la psychochirurgie qu’il décide d’utiliser. De là, naît la lobotomie transorbitale, pratique consistant à enfoncer une sorte de pic à glace dans l’oeil d’un patient jusqu’à atteindre son cerveau pour y couper des nerfs. Pas chère, sans anesthésie et rapide, elle deviendra extrêmement répandue après la Seconde Guerre mondiale. L’histoire a montré cependant que, non seulement la personne n’est pas guérie, mais que les symptômes psychiatriques sont seulement masqués par un cerveau irrémédiablement mutilé.

Enfin, la troisième histoire se déroule en Irlande au 19ème siècle. Son personnage principal, Michaël Cleary, est persuadé que sa femme a été remplacée par des fées appelées " Changelins ". Il veut à tout prix extirper ces créatures du corps de sa femme en utilisant des moyens barbares, pensant comme tous les hommes de l’époque, que la femme qui s’émancipe de son mari est forcément malade ou possédée.

La force de la série est de montrer à quel point les croyances populaires et les mythes d’une société encore archaïque, peuvent prendre le dessus sur la raison, à une époque où la science commençait seulement à expliquer de manière rationnelle les maladies du corps et de l’esprit. Cependant, quand on voit qu’aujourd’hui encore, certains pensent que la Terre est plate ou doutent de l’efficacité des vaccins, il ne faudrait pas s’etonner qu’un Lore 2049 voit le jour dans plusieurs années !

Si la série est agrémentée de scènes fortes qui illustrent parfaitement la souffrance des victimes et la folie de leurs bourreaux, cela n’empêche pas le spectateur de se cultiver, en même temps que de lui faire vivre intensément les différentes histoires. Il y apprend par exemple pourquoi la peur de se réveiller dans son cercueil une fois enterré est à l’origine de la création des morgues et de l’expression " Save by the bell ". Il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter les images médicales et les scènes d’une grande cruauté, mais Lore reste néanmoins une série passionnante, à voir absolument pour les amateurs de sciences et de sensations fortes.

EPISODES

- Episodes : 1.01 -1.02 – 1.03
- Titres : They Made A Tonic – Echoes – Black Stockings
- Réalisateurs : Darnell Martin - Thomas J. Wright - Thomas J. Wright
- Scénariste : Jeff Eckerle, Marilyn Osborn - Glen Morgan - David Chiu, Patrick Wall

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


How It Ends : La review du film Netflix
Cloak & Dagger : Review 1.07 Lotus Eaters
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.13 (...)
The Outpost : Review 1.01 One Is The Loneliest Number
Maradona par Kusturica : La review
SDCC 2018 - Aquaman : La bande annonce ultra-spectaculaire de la (...)
SDCC 2018 - Shazam : La première bande annonce mi-comédie - mi (...)
SDCC 2018 - Star Trek Discovery : Des mini-épisodes et des (...)
SDCC 2018 - Godzilla 2 Roi des monstres : La bande annonce (...)
SDCC 2018 - Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald (...)
Mamma Mia ! Here We Go Again : La critique
SDCC 2018 - Breaking Bad : Souvenirs et héritage 10 ans (...)
SDCC 2018 - Better Call Saul : Le rapprochement se précise
SDCC 2018 – Crazy Ex-Girlfriend : La dernière saison se (...)
Trailers voDvd & co : 22 juillet 2018