100 connectés

Argent amer : La critique

Date : 17 / 11 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification


Argent Amer nous plonge dans le monde ouvrier chinois en suivant l’itinéraire laborieux de jeunes gens plein d’espoir.

Edifiant, un peu long de mon point de vue, mais intéressant le film de Wang Bing est authentique et parfois prenant.

C’est le lot du documentaire immersif d’être à la fois captivant et un peu ennuyeux, par moment. Je ne sais pas si c’est la longueur effective du film ou le climat qu’il génère, mais j’étais épuisée en sortant de la projection. Si le but était de nous faire ressentir l’épuisement des protagonistes, c’est réussi.

La façon de tourner de Wang Bing a l’avantage de nous faire vivre en direct les émotions et les réflexions des personnages qu’il a choisis. En collant au plus près.

Embarqués dans la même aventure que ces jeunes gens, on est derrière la caméra avec le réalisateur, observateur impuissant, des situations difficiles qu’ils traversent. Démystifiant ainsi ce pays immense assez peu ouvert à ses lointains voisins.

On découvre le revers de l’actuelle médaille socialiste "à la chinoise", devenu un régime capitaliste avançant masqué derrière des traditions qui ont vécu. Et broie son peuple sans le moindre ménagement.

"Des héros de la mondialisation, mais à quel prix ?" interpelle Stéphane Lagarde de l’Association des cinémas de l’ouest pour la recherche. "Comme la révolution, la mondialisation dévore ses enfants. La main d’œuvre bon marché a longtemps nourri les multinationales implantées en Chine. Elle est aujourd’hui le moteur du capitalisme rouge."

Prix du meilleur scénario - Festival de Venise 2016 section Orizzonti
"Un des films les plus beaux, et les plus forts, de l’édition 2016." Le Monde

Particulier.


SYNOPSIS


À peine sortis de l’adolescence, ils ont des rêves plein la tête. Quittant leur village du Yunnan, ils partent grossir la main d’œuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghaï. Soumis à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, Xiao Min, Ling Ling ou Lao Yeh veulent quand même croire en une vie meilleure.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 2 h 36
- Titre original : Ku Qian
- Date de sortie : 22 novembre 2017
- Documentaire
- Réalisateur : Wang Bing
- Photographie : Maeda Yoshitaka, Liu Xianhui,Shan Xiaohui, Song Yang, Wang Bing
- Montage : Dominique Auvray, Wang Bing
- Son : Emmanuel Soland
- Producteurs : Chinese Shadows, House onFire, Gladys Glover
- Distributeur : Les Acacias

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Argent amer



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Papillon : La critique
The Intruder : La critique
Le monde est à toi : La critique
Ultra Rêve : La critique
Destination Pékin : La critique
Apple : Joel Kinnaman à l’affiche de la nouvelle série (...)
Les Gardiens de la Galaxie 3 : Disney a confirmé sa décision
Star Trek : De nouveaux titres de séries ont-ils été dévoilés (...)
Castle Rock : Hulu renouvelle la série pour une saison (...)
Snowpiercer : Iddo Goldberg monte dans le train
Mme Mills, une voisine si parfaite [DVD / VOD] : La critique
Détective Dee - La légende des Rois Célestes : Les résultats du (...)
Mindjammer : La critique de la gamme de JdR dans le plus pur (...)
Bandes Annonces & Co : 16 août 2018
Star Trek Discovery : La recherche du nouveau Spock est (...)