301 connectés

Pirates des Caraïbes - La vengeance de Salazar [DVD / Blu-Ray / Achat Digital / VOD] : La critique

Date : 06 / 10 / 2017 à 10h45
Sources :

Unification


Pirates de Caraïbes 5 est le dernier opus de la saga Pirates des Caraïbes inspiré de la célèbre attraction éponyme de Disney.

On y découvre un Jack Sparrow diminué qui se retrouve, après une séquence d’ouverture dantesque, en bien mauvaise position. Mais ce dernier va être aidé par le fils de Turner qui souhaite libérer son père de sa malédiction et a besoin du pirate pour trouver le trident de Poséidon capable de briser tous les mauvais sorts.

Le méchant de l’histoire est cette fois un ancien capitaine de la marine espagnole décédé et maudit qui voue une haine incommensurable vis-à-vis des pirates. Ce dernier, son bateau fantôme et son équipage de morts vivants, écume les mers à la recherche d’un Sparrow qu’il veut éliminer.

Cette nouvelle aventure en met plein les yeux et offre des séquences vraiment spectaculaires. Les effets spéciaux sont d’une très bonne facture et les attaques du vaisseau fantôme sont magnifiques.

De nouveaux personnages font leur apparition comme le fils Turner, Brenton Thwaites, qui est agréable à voir évoluer et une jeune astrologue, très bonne Kaya Scodelario, à la recherche de son père. Le méchant, un fort convaincant Javier Bardem, est bien brossé.

On retrouve aussi des personnages plus habituels comme Kevin McNally en second dévoué, Geoffrey Rush en capitaine Barbossa et bien sûr Johnny Depp en Jack Sparrow qui cabotine un peu trop.

Si le rythme est toujours élevé, le personnage du pirate indestructible commence à être usé. Sparrow est trop souvent balloté au gré de ce qui lui arrive et dont il se sort toujours miraculeusement. On a l’impression qu’il est un homme que son alcoolisme a vraiment trop émoussé. Ce contraste est d’autant plus fort qu’on découvre dans le long métrage ses premiers exploits jubilatoires réalisés lorsqu’il était adolescent.

Les décors et costumes de Nigel Phelps et Penny Rose sont toujours aussi bien travaillés et les scénaristes évitent de mettre trop d’anachronisme de langage dans les répliques des protagonistes. On a donc vraiment l’impression de se retrouver projeté dans une autre époque où les mers n’étaient pas sure et la magie planait sur la vie des gens.

Pirates de Caraïbes 5 est un film agréable à regarder et qui fait passer un bon moment de détente. Il est agréable de retrouver un Sparrow, bien que diminué, et de voir des affrontements épiques, d’autant que la réalisation de Joachim Rønning et Espen Sandberg est efficace et la beauté visuelle des images bien présentes.

Regardez bien le générique jusqu’au bout, cela permet de découvrir une séquence peut-être prémisse d’un futur film alléchant.

SYNOPSIS

Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d’échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

BONUS

On retrouve dans les bonus 4 petites scènes coupées qui n’apportent pas grand-chose au film, à part la jolie séquence avec la baleine.

Il y a aussi un petit bêtisier sympathique, mais pas vraiment drôle.

On a aussi la possibilité de voir une galerie de photos prises par le producteur Jerry Bruckheimer lui-même dont la photographie est aussi une passion.

Le bonus principal du film est le making off très réussi de ce dernier. Il est segmenté en plusieurs parties présentant certains personnages ou éléments comme le bateau fantôme et les effets spéciaux.

Les réalisateurs, le producteur et les divers acteurs s’expriment sur leurs rôles et l’ambiance du film.

La séquence montrant Paul McCartney en oncle de Jack est vraiment très drôle, les deux artistes cabotinant de concert.

Le bonus montre de nombreuses scènes du tournage et on peut ainsi assister au maquillage de personnages imposants comme le Capitaine Brand.

Le montage du making off est vraiment bien fait et ce dernier passe très vite alors qu’on en apprend beaucoup sur l’envers du décor de ce cinquième opus de la saga Pirates de Caraïbes. C’est donc un supplément à voir absolument, surtout si vous êtes fan de l’univers de la série de long métrage.

  • La vengeance de Salazar : Making off (48 minutes)
    - Retour en mer
    - Conversation avec Brenton et Kaya
    - Les secrets du Salazar et du Silent Mary
    - Le commandant en second
    - Les requins fantômes
    - Oncle Jack
    - L’héritage des Caraïbes
  • Scènes coupées (3 minutes)
  • Carnet de bord de Jerry Bruckheimer (2 minutes)
  • Bandes annonces (6 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD / Blu-Ray / Achat Digital / VOD
- Date de sortie VOD / Achat Digital : 21/09/2017
- Date de sortie DVD / Blu-Ray : 09/10/2017
- Audio : Français, Anglais, Autres langues
- Sous-titres : Français, Anglais, Autres langues
- Durée du film : 2 h 09

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales
- Réalisateur : Joachim Rønning, Espen Sandberg
- Scénariste : Jeff Nathanson
- Interprètes : Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites, Kaya Scodelario, Orlando Bloom, Geoffrey Rush, Kevin McNally, Golshifteh Farahani
- Photographie : Paul Cameron
- Montage : Roger Barton, Leigh Folsom Boyd
- Musique : Geoff Zanelli
- Costumes : Penny Rose
- Décors : Nigel Phelps
- Producteur : Jerry Bruckheimer pour Walt Disney Company
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Pirates des Caraïbes - La vengeance de Salazar



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Clean Hands [DVD] : La critique
Valérian et la Cité des mille planètes [DVD / Blu-Ray VOD] : La (...)
The Circle [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Opera [DVD / Blu-Ray] : La critique
Outrage Coda [e-cinéma] : La critique
Game of Thrones : Premières infos sur la saison 8
Annihilation : La bande annonce
Wonder : La critique
Runaways : Review 1.06 Metamorphosis
Trailers voDvd & co : 16 décembre 2017
Holly Weed : Interview de Jeannot l’épicier - Philippe (...)
Bandes Annonces & Co : 16 décembre 2017
Star Wars 9 : J.J. Abrams explique son retour
Deadpool 2 : Ryan Reynolds réagit à la fusion Disney - (...)
Star Trek Discovery : Les titres des épisodes de la seconde (...)