91 connectés

Exposition : Sport et Cinéma, une enfance partagée

Date : 09 / 09 / 2017 à 09h00
Sources :

Unification


Véritable mémoire du cinéma, plus accessible et conviviale que l’INA, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé se fait fort de faire partager au public les documents les plus passionnants concernant le cinéma et vous invite en l’occurrence depuis la fin du mois d’août à découvrir une exposition et quelques films sur le thème du sport.

Un nouveau cycle culturel et sportif parrainé par un Champion Olympique !

A la rentrée, et à quelques jours de la décision du CIO concernant la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé dédiera sa salle de cinéma et ses murs d’exposition au Sport.

Du 30 août au 26 septembre 2017, une sélection de films et une exposition (qui se prolongera jusqu’au 21 novembre) retraceront les événements sportifs du début du siècle à travers des films et des documents inédits. L’escrimeur Gauthier Grumier, Champion olympique par équipe et médaillé de bronze en individuel aux Jeux Olympiques d’été 2016, sera le parrain de ce cycle intitulé Sport & Cinéma, une enfance partagée.

Au moment où tous les regards seront braqués sur le possible choix de Paris comme capitale hôte des Jeux Olympiques de 2024, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, temple du cinéma muet, programmera un événement sportif et cinématographique unique. A travers une exposition d’images rares et une programmation de films uniques dédiés au Sport, les spectateurs pourront découvrir l’amour inconditionnel entre le sport et le septième art, une histoire qui débuta au début du siècle dernier.

Etrange, la gémellité entre le sport et le cinéma est par ailleurs marquée au coin de l’étymologie : Kinéma « mouvement » et Desport « divertissement, plaisir physique ou de l’esprit ». Mouvement et plaisir, n’est-ce pas la définition même du cinéma et du sport ?

Force est de constater que ce jeune couple a très rapidement su faire cause commune.
Le Sport a attiré très tôt un large public dans les salles obscures. Le cinéma, quant à lui, offrait pour le sport un outil d’étude, d’instruction et de propagande sans précédent. Les années 10 et 20 leur donneront raison. Le sport et le cinéma y acquièrent, de façon concomitante, une expansion fulgurante doublée d’une popularité extraordinaire.

A travers une sélection de films d’instruction, d’actualités, de captations d’évènements sportifs et de fictions, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé proposera, en partenariat avec l’INSEP (Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance), l’ECPAD (Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense), le CIO (Comité International Olympique), le Musée Départemental Albert Kahn, Gaumont-Pathé Archives, les Archives françaises du film du Centre National du Cinéma (CNC) et de l’image animée et la Cinémathèque Française, une quinzaine de programmes offrant un panorama éclectique sur l’omniprésence de la thématique sportive dans les premières décennies du cinéma. Chaque film muet sera accompagné par un pianiste qui jouera en direct dans la salle.

Un événement unique, sportif et culturel à vivre à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé du 30 août au 26 septembre 2017 pour le programme cinéma et jusqu’au 21 novembre pour l’exposition.

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé 73 avenue des Gobelins 75013 PARIS

Tous les renseignements sur le site de la Fondation Jérôme Seydoux

PORTFOLIO

Exposition : Sport et Cinéma, une enfance partagée



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jurassic World : L’exposition
Star Trek 50 Artists 50 Years : La vente aux enchères
Huberty & Breyne Gallery Paris : Expositions de François (...)
[Exposition] L’œil en clic : Sphérisations - le monde (...)
L’art de Naoki Urasawa : L’exposition arrive à (...)
Game of Thrones : Les coulisses avec Emilia Clarke
Batman : Des images inédites du Batman d’Adam West
Maléfique 2 : Ed Skerein retenu pour jouer le méchant du deuxième (...)
God of War : La critique du jeu vidéo le plus attendu de (...)
Equalizer 2 : La première bande annonce
Une femme heureuse : La critique
Grand Macaron et la grève intergalactique
Trailers voDvd & co : 21 avril 2018
Deadpool 2 : La bande annonce finale
Perdus dans l’espace : La review de la saison 1