436 connectés

The Last Girl : La critique

Date : 26 / 06 / 2017 à 13h45
Sources :

Unification


The Last Girl - Celle qui a tous les dons est une excellente adaptation du très bon roman éponyme de Mike Carey.

Une épidémie a ravagé l’Angleterre et dans un complexe secret, des enfants immunisés sont étudiés. La jeune surdouée du groupe, Mélanie, apprécie énormément son institutrice Miss Fortineau, et va l’aider à survivre alors que le complexe est attaqué et que seul un groupe de survivants essayent de rejoindre un autre camp au-delà de Londres.

Le scénario se focalise donc sur la jeune héroïne, et si, changement de support oblige, on n’a plus accès aux pensées intimes de cette dernière, le long métrage est suffisamment explicite pour qu’on comprenne ce qui lui passe dans la tête.

D’autant que la jeune actrice Sennia Nanua, dont c’est le premier grand rôle à l’écran, est absolument remarquable. Elle porte non seulement le film sur ses épaules, mais elle l’illumine complètement de sa présence et attire sans arrêt les yeux sur elle tant son charisme est prégnant.

Gemma Arterton est très bonne en institutrice attachée à sa pupille. Si son personnage est moins développé que dans le roman, elle réussit à lui insuffler l’ambiguïté nécessaire pour ne pas rendre son rôle fadasse.

Glenn Close est remarquable en médecin cherchant un remède et prête à tout pour y arriver. Elle réussit malgré tout à rendre son protagoniste, le moins sympathique de l’équipe, attachant.

Paddy Considine en sergent essayant de faire survivre ses ouailles et Fisayo Akinade en jeune soldat novice complète cette équipée disparate tentant de rejoindre un havre d’humanité.

Le film n’a pas eu de gros moyens, mais sait les utiliser à merveille. Les décors sont bien travaillés, la photographie très propre et les maquillages particulièrement réussis. Les effets spéciaux ne sont pas spectaculaires, mais apportent une véritable ambiance crépusculaire à la fin d’un monde dont le compte à rebours se fait de plus en plus inexorable.

La musique de Cristobal Tapia de Veer n’est pas obstructive et sert bien ce récit de fin du monde dans lequel une bande de survivants sont engloutis par les vestiges d’un passé humain récent, dont un Londres abandonné est le point d’orgue.

The Last Girl - Celle qui a tous les dons est un excellent film, intimiste et désabusé, sur l’humanité et la vie, la résilience et l’amour. Avec une réalisation solide de Colm McCarthy, une histoire originale et poignante et des acteurs formidables, notamment Sennia Nanua époustouflante, cette aventure captive dès les premières images et maintient l’attention jusqu’à un final d’une poignante et cruelle beauté.

Impressionnant et crépusculaire.

SYNOPSIS

Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonniers un groupe d’enfants peu ordinaires qui, malgré le fait d’avoir été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité tout entière.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 52
- Titre original : The Girl With All The Gifts
- Date de sortie : 28/06/2017
- Réalisateur : Colm McCarthy
- Scénariste : Mike Carey d’après l’œuvre de Mike Carey
- Interprètes : Sennia Nanua, Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine, Fisayo Akinade, Dominique Tipper, Anamaria Marinca, Anthony Welsh
- Photographie : Simon Dennis
- Montage : Matthew Cannings
- Musique : Cristobal Tapia de Veer
- Costumes : Liza Bracey
- Décors : Kristian Milsted
- Producteur : Camille Gatin, Angus Lamont pour Altitude Film Sales
- Distributeur : La Belle Company

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

The Last Girl - celle qui a tous les dons



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Aladdin : La critique
Une part d’ombre : La critique
John Wick Parabellum : La critique
Stubby : La critique
The Dead don’t Die : La critique
Le Seigneur des Anneaux : Brian Cogman rejoint l’équipe (...)
The Red Line : Review 1.07-1.08 I Must Tell You What We Have (...)
Toy Story 4 : Les affiches personnages
Rescue Rangers : Le film Tic & Tac a trouvé son réalisateur
Humans : La série s’arrêtera finalement après 3 (...)
Cannibal : La critique du tome 1
Dragon Market : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 23 mai 2019
Game of Thrones : George R.R. Martin réagit à la fin de la série (...)
Stranger Things : Premier extrait de la saison 3