133 connectés

Viking : La critique de la BD

Date : 13 / 06 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification France


Viking - Un long feu de glace

  • Scénario : Ivan Brandon
  • Dessin : Nic Klein
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Hors Collection
  • Genres : Aventure
  • Date de sortie : 3 mai 2017
  • Nombre de pages : 144
  • ISBN : 9782344018705
  • Format : 215 x 293 mm
  • Prix : 19.95 €

Lire un extrait

Lorsqu’il s’agit du pire, ce sont les meilleurs

Scandinavie, IXe siècle. Finn et Egil sont deux frères habitués aux sales combines : racket, vol et pillage en tout genre. Si l’un est mauvais, l’autre est encore pire. Derrière eux, ils ne laissent rien à part un sillage de mort. Mais si tout allait pour le mieux dans le pire des mondes, leur destin bascule lorsqu’ils décident de s’en prendre au roi Bram et à sa fille Annikki... Leur penchant pour la violence risque bien de se retourner contre eux.

Les auteurs de Drifter quittent l’espace intersidéral pour les terres glacées de Scandinavie dans un récit viking « hard-boiled » de l’Âge Sombre. Une fresque noire puisant dans la fureur et le sang, dont la violence est avant tout graphique.

Décryptage
En Scandinavie au IXe siècle, l’époque est quelque peu barbare. D’un côté nous avons 2 frères Finn et Egil arrogants, qui baignent dans une violence, qui veulent se faire un nom dans le royaume en semant la violence, qui n’est pas uniquement inhérente à leur époque et de l’autre côté un roi qui règne avec poigne, sans partage et sans pitié sur son royaume. Au milieu se trouve sa fille qui va devenir le centre de toutes les attentions.

Viking est un one shot, une BD sur la folie du pouvoir, sur la vie et la mort des gens, les trahisons, où finalement la vie n’est qu’une question de choix qu’il faut assumer, de libre arbitre. Tous les actes ont leurs conséquences qui en découlent. Celui que l’on tue pour le plaisir ou pour une récompense est toujours le père, le frère le fils de quelqu’un qui voudra un jour se venger.

Il faut avouer que l’univers glauque et violent proposé par les auteurs n’est pas facile d’accès au premier abord. Le dessin est sombre lui aussi et rentrer dans l’histoire est assez compliqué, il m’a fallu laisser tomber la BD une fois et y revenir pour y plonger pleinement et l’apprécier à sa juste valeur. Et les premiers mots couchés sur le papier n’étaient pas très flatteurs pour la BD (brouillon, manque le lien, passages abrupts entre les situations, beaucoup de personnages...). Ce qui semblait une introduction complexe est au final très intelligente et très classique, très cinématographique. Très intelligemment mené, tout fini par s’imbriquer très habilement et l’histoire arrive à la réunion de ces 2 groupes et enfin à la conclusion inevitable.

La descente aux enfers des deux frères n’excuse rien mais elle explique certaines choses, c’est bien plus fin que ne veut le laisser croire le 4ème de couverture qui vend très mal la BD qui est bien plus subtile que ne veut le laisser croire l’éditeur. L’histoire n’est pas que celle de deux frères psychopathes qui vont tenter d’enlever une princesse, c’est un long cheminement qui rapproche des destins finalement liés.

C’est ultra violent, sanglant et sans concession, tout comme cette époque quasi animale, les dessins sont magnifiques, dans une alternance de chaud et de froid, de gros plans et de décors minimalistes, parfois déstabilisants mais toujours pour dépeindre une ambiance glauque et malsaine. Tout comme leur précédente oeuvre Drifter (tome 1 et tome 2), Viking n’est pas facile d’accès mais finalement se trouve être une belle réussite. Un titre presque intime loin d’être une grande épopée sur les Vikings et leurs grandes aventures. Un titre surtout à part, original et assez étonnant finalement même s’il connait quelques erreurs de jeunesse dans la narration et la conclusion. Du tout bon mais pas facile d’accès vous serez prévenus.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The X-Files : La critique du tome 2
Evil Empire : La critique du tome 2
Nailbiter : La critique du tome 1
Wonder Woman L’encyclopédie illustrée : La critique
Tales from the Dark Side : La critique

Star Wars : Lucasfilm prépare enfin le film sur Obi-Wan
The Gifted : Les affiches mutantes
The Defenders : La série Marvel vue par ses acteurs
The Strain : Review 4.04 New Horizons - 4.05 Belly of the (...)
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : Un magnifique concept-art
Gotham : Sofia Falcone, une aide précieuse pour Gordon (...)
Ozark : Netflix renouvelle la série pour une saison 2
Il était une fois la vie [Coffret DVD / Coffret Blu-Ray] : La (...)
Bandes Annonces & Co : 18 août 2017
Justice League : Deux nouvelles affiches