512 connectés

Cendres [DVD] : La critique

Date : 30 / 05 / 2017 à 09h30
Sources :

Unification


Cendres est un bon documentaire sur le deuil, la recherche de ses origines et la mémoire à travers une femme et sa mère disparue.

En effet, appelé au chevet de sa mère mourante, le personnage principal, Akiko, découvre à son attention le journal intime de cette dernière qu’elle lui adresse pour s’excuser de ne pas avoir été assez présente et d’avoir su communiquer avec elle.

La jeune femme, ramenant ses cendres au Japon, près d’Hiroshima où elles sont nées toutes les deux, va se plonger dans cette lecture tout en se rapprochant de sa famille éloignée.

L’un des deux réalisateur, Idrissa Guiro, connaissait Akiko qui est une amie qu’il avait perdue de vue lors de son installation à Tokyo. Il a repris contact avec elle à son passage en France lors de ce triste moment et a décidé de faire un documentaire sur un personnage sortant de l’ordinaire.

En effet, Akiko est la fille du documentariste français Pierre Dominique Gaisseau qui en 1962 a gagné l’Oscar du meilleur film documentaire avec Le Ciel et la Boue et sa mère, Kyoko a été actrice dans certains films de la nouvelle vague française dans les années 70. Leur fille unique est d’ailleurs devenue elle-même une documentariste au Japon.

Le documentaire s’articule autour de ces deux fortes personnalités, celle d’Akiko que l’on suit dans son deuil et sa quête d’une mère ne lui ayant jamais beaucoup parlé d’elle. Et celle de Kyoko que l’on découvre à l’aide d’extraits de films et dont des morceaux du journal intime sont lus lors des tribulations de sa fille.

Les documentaristes se sont habitués au jour le jour à un tournage continuellement improvisé. La veille de chaque journée de tournage, Akiko leur indiquait ce qu’elle allait faire, et où elle se rendrait. Puis Mélanie Pavy et Idrissa Guiro filmaient les scènes qu’ils pensaient importantes et se les faisait traduire le soir même après un premier montage grossier.

Le documentaire est donc d’une grande puissance réaliste et à travers le deuil de cette femme, on peut aussi découvrir l’esprit émancipateur de la nouvelle vague alors qu’en arrière-fond plane toujours l’ombre de la bombe atomique d’Hiroshima qui a détruit une partie de la famille des deux protagonistes principaux.

De plus, l’œuvre permet de s’immerger dans un monde codifié, la société japonaise, dont Akiko elle-même ne connaît pas toutes les subtilités ayant été élevée ailleurs qu’au Japon.

Cendres est un documentaire émouvant et passionnant portant sur deux portraits de femmes très intéressants à découvrir. Avec un montage étudié, une histoire bien menée, malgré les contraintes du genre, et deux protagonistes touchants, cette œuvre mérite d’être découverte, notamment pour les dimensions du deuil et de la mémoire qu’elle explore avec talent.

Fascinant et poignant.

SYNOPSIS

En vidant l’appartement parisien de Kyoko qui vient de mourir, sa fille, Akiko découvre deux carnets laissés à son intention. Son journal intime, tenu depuis 1964. Chargée de cet étrange héritage, la jeune femme décide de rapporter l’urne de sa mère au Japon, dans sa famille maternelle, et découvre un territoire intime auquel elle appartient sans le savoir. Le film voyage entre deux générations de femmes, de la France de la Nouvelle Vague au Japon d’après la bombe. En cherchant le lieu où disperser les cendres, Akiko remonte le fil du temps et cherche sa place. Akiko, héroïne de ce documentaire, fait ici écho à sa mère l’actrice, à sa mère l’icône féminine des années soixante. C’est ce dialogue par-delà la mort, que le film porte comme il porte le passé de Kyoko et le destin d’Akiko.

BONUS

Deux des bonus sont des courts extraits de films dans lesquels Kyoko fait une apparition, notamment celui du documentaire qu’elle a tourné avec l’homme qui allait devenir son mari, Pierre Dominique Gaisseau.

Le plus grand bonus est une interview des deux documentaristes Mélanie Pavy et Idrissa Guiro par Xavier Leherpeur dans le très bel écrin du Méliès de Montreuil, le plus grand cinéma d’Art et d’Essai d’Europe.

Ce très intéressant témoignage, entrecoupé d’extraits du documentaire, permet de se plonger dans la genèse et le tournage du film. On y apprend de nombreuses choses et cet entretien est un fort bon supplément à l’œuvre filmée.

  • Conversation entre les réalisateurs Mélanie Pavy, Idrissa Guiro et Xavier Leherpeur (18 minutes)
  • Extrait du film Bye Bye Butterfly de Pierre Dominique Gaisseau (3 minutes)
  • Extrait du film Quatre d’entre elles de Claude Champion (2 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD
- Date de sortie : 02/05/2017
- Audio : Japonais
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 1 h 14

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Ashes
- Réalisateur : Idrissa Guiro
- Scénariste : Idrissa Guiro, Mélanie Pavy
- Interprètes : Akiko Gaisseau, Kyoko Gaisseau, Pierre Dominique Gaisseau, Hiromi Asai
- Photographie : Idrissa Guiro
- Montage : Mélanie Pavy
- Producteur : Simbad Films
- Distributeur : Docks 66

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Cendres



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bilal [DVD / Blu-Ray / Achat Digital / VOD] : La critique
Kincsem [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Une belle famille [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Parvana [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Champions [DVD / VOD] : La critique
Aquaman : La critique
The Dark Crystal - Age of Resistance : Netflix dévoile le casting (...)
Black Lightning : Le costume de Lightning
Stargirl : Le fils de Hulk sera Hourman
Bumblebee : L’affiche Dolby Cinema
Narcos Mexico : Diego Luna et Scoot McNairy de retour (...)
Trailers voDvd & co : 18 décembre 2018
Lumières 2019 : Les nominations de 24ème cérémonie
6 trésors légendaires - 6 braquos : La critique des recueils de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2018