102 connectés

Sky Heroes : Review des épisodes Lindbergh et le Baron Rouge

Date : 16 / 05 / 2017 à 10h30
Sources :

Unification


Sky Heroes est une excellente série documentaire sur les grands noms de l’aviation mélangeant avec bonheur images d’archives colorisées, propos d’experts du domaine, Robert Van Der Linden, Catherine Maunoury, Germain Chambost, Helmut Trischler, et animation réalisée à partir de motion capture.

Cette série a mis 3 ans pour voir le jour et 150 personnes ont été impliquées dans sa réalisation. Après les deux premiers épisodes présentés au cours d’un programme unique et multi-rediffusés, de nouvelles histoires sont en cours de réalisation et seront, espérons-le au vu de la qualité des deux premiers, rapidement disponibles.

On pourrait peut-être ainsi découvrir des noms plus ou moins célèbres à l’heure actuelle d’hommes et de femmes passionnés n’ayant pas hésité à mettre leurs vies en jeu pour leur passion des cieux. Pourquoi pas des aventures racontant les récits de Jean Mermoz, Hiroyoshi Nishizawa, René Fonck, Hélène Boucher, Amelia Earhart ou encore Hanna Reitsch…

Le premier volet se concentre sur Charles Lindbergh et son exploit au-dessus de l’Atlantique. En effet, en 1927, il a été le premier homme à relier en volant en solitaire New York à Paris au cours d’un voyage rocambolesque et périlleux de plus de 30 heures avec un avion au tableau de bord et à l’agencement des plus rudimentaires.

On découvre rapidement la vie du jeune homme avant son coup de maître et la façon dont il a monté son expédition, alors que la promesse du prix offert pour un tel exploit ne cessait d’attiser les convoitises et d’entraîner des accidents spectaculaires et souvent létaux.

La mise en place de ce vol, sa réalisation et l’impact que ce dernier à eu sur la vie de Charles Lindbergh sont absolument passionnant à découvrir.

Si l’animation à quelques défauts, on les oublie bien vite devant la fascination des faits et on se met à voler avec l’un des pionniers de l’aviation qui a révolutionné cette dernière et permis aux longs-courriers internationaux transporteurs de passagers de voir le jour.

Le deuxième épisode est consacré à un grand nom de l’aviation dont les exploits ont fait frémir les pilotes de cette dernière lors de la Première Guerre mondiale, Manfred von Richthofen alias Le Baron rouge.

Ce jeune aristocrate Prusse issu d’une famille de militaires est passé du cheval à l’avion au cours de la guerre. Ce dernier, particulièrement amateur de chasse, adorait descendre ses ennemis afin de les ajouter à son palmarès. Plein de panache et flamboyant, il n’hésitait pas à se poser aux côtés des pilotes abattus afin de les saluer, voire de partager avec eux chocolat ou cigarettes avant de reprendre son envol dans des cieux où il régnait.

Nommé à la tête d’une escadrille de mauvais pilotes, il va la révolutionner complètement et mettre en avant un pilote issu de la population générale, Ernst Udet, ce qui va entraîner une grande émulation au sein de l’équipe.

Afin d’attirer les regards sur lui, et d’être l’objet d’un piège dans lequel tombe les pilotes ennemis essayant de le descendre alors que ses hommes fondent subrepticement sur eux, il fait peindre son avion en rouge, ce qui lui vaut son célèbre surnom.

Ce pilote d’exception, véritable tête brûlée est entré dans l’histoire pour ses dizaines de victoires aériennes. Starifié avant l’heure, n’hésitant pas à quitter le champ de bataille pour aller signer les dédicaces de son livre autobiographique, il jouissait d’une prestance imposante qui impressionnait aussi les français et anglais.

Le documentaire est absolument passionnant à vivre et parfois surréaliste alors que ces hommes adulés survolaient les champs de bataille en se tirant dessus tandis que les soldats restaient enlisés dans la boue de la grande guerre.

Les deux épisodes ont été présentés au cours d’une soirée et la projection a été suivie d’un petit Q&A retranscrit ci-dessous et dont vous pouvez visionner la vidéo en fin d’article.

Sky Heroes est une série documentaire. Nous avons mis 3 ans pour faire 2 épisodes. Il y a eu 50 personnes impliquées à Angoulême. Elle mélange un côté fictionnel avec la réalité. Nous avons utilisé des archives réelles colorisées, de l’animation et intégré des avis d’expert.

Comment se sont passées les interviews ?

Nous avons intégré les experts dans un deuxième temps. Les interviews étaient calées sur ce qu’on attendait. Les passages étaient dirigés.

Un expert, Germain Chambost, s’exprime : en tant que pilote, je suis encore en admiration. J’ai relu quelques pages et je suis rentré dedans. Lindbergh a réalisé un vol parfait. On voit un trait sur une carte quand on parle de trajectoire, mais ce n’est pas comme cela qu’on vole. Il a pris une courbe, le chemin le plus court entre deux points, car la terre n’est pas plate.

Au fur et à mesure de son temps de vol, il continué de mettre à jour sa trajectoire, car ce n’est pas possible de mettre cela sur une carte.

La nuit, les pilotes volaient en se basant sur des animalcules luminescents dans l’eau, car ils n’avaient pas d’instruments de navigation.

Combien y a-t-il eu d’heures de travail sur la série ?

Elle a nécessité 3 ans de boulot, de la 3D, de la motion capture et beaucoup d’heures d’écriture. On l’a fait par passion. On voulait changer ce que l’on voit en docu-fiction. On voulait faire un tout, donc on n’a pas compté nos heures.

SYNOPSIS

Épisodes 1 :

En mai 1927, Charles Lindbergh traverse l’Atlantique entre New York et Paris à bord de son Spirit of St Louis en 33 heures et 30 minutes. Un exploit qui hisse le jeune aviateur timide et discret de 26 ans au rang de héros mondial.

Épisodes 2 :

Avec 80 victoires confirmées, Manfred von Richthofen est l’as des as de l’aviation pendant la Première Guerre mondiale. Il peint son triplan un Fokker Dr.I, en rouge, pour qu’on le reconnaisse dans les airs. La légende du baron rouge est née.

EPISODE

- Episode : 1.01 et 1.02
- Titre : Sky Heroes Lindbergh et le Baron Rouge
- Date de première diffusion : 18 mai 2017 à 22h45 (Planète+)
- Première rediffusion : 21 mai à 22h50
- Réalisateur : Bertrand Dévé, et Vincent Legrand
- Scénariste : François Cusset, Bertrand Dévé

BANDE ANNONCE


Q&A



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Star Trek Discovery : Review 1.09 Into the Forest I Go
Inhumans : Review 1.07 Havoc in the Hidden Land - 1.08 ...And (...)
The Orville : Review 1.09 Cupid’s Dagger
Star Trek Discovery : Review 1.08 Si Vis Pacem, Para (...)

Justice League : La part des reshoots de Joss Whedon
Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Rampage : La première bande annonce
Wonder Woman 2 : Gal Gadot confirme que Brett Ratner n’est (...)
Deadpool 2 : Quand Rob Liefeld rencontre Cable
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2017
Argent amer : La critique
Drifter : La critique du tome 3
Bandes Annonces & Co : 17 novembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : Le rouge domine toujours autant (...)