333 connectés

Sword Art Online - Ordinal Scale : La critique

Date : 14 / 05 / 2017 à 10h00
Sources :

Unification


Sword Art Online - Ordinal Scale est un très bon métrage d’animation se passant quelque temps après la série animé Sword Art Online (SAO).

La saga, issue des light novel écrites par Reki Kawahara, s’est déclinée en mangas, deux séries TV et un jeu vidéo avant de donner le jour au film Ordinal Scale.

On y retrouve les personnages survivant au jeu SAO et ces derniers vont se retrouver confrontés dans la réalité à une affaire pouvant bien leur coûter la vie qu’ils ont réussi à conserver pendant les 4 ans d’enfermement dans Sword Art Online.

En effet, des années plus tôt, un programmeur de génie a mis en place un jeu de type MMORPG en immersion totale. Les joueurs se connectaient à l’aide d’un casque intégral, choisissaient leur guilde et partaient en quête. Mais peu après le lancement, les milliers de joueurs se sont trouvés bloqués dans le jeu. De plus, la mort dans ce dernier entraînait des dégâts irréversibles à leurs cerveaux et donc une véritable mort dans le monde réel.

Obligés de faire des alliances, poussés par la peur et décidant d’éviter les combats, ou allant au-devant de cette dernière afin de finir le jeu, ce qui correspond à l’unique porte de sortie, les joueurs se sont organisés et ont vécu une vie entièrement digitalisée.

Mais un joueur ayant monté les niveaux les uns après les autres a réussi à battre le concepteur du jeu qui s’était lui-même enfermé dans ce dernier et a permis le réveil de toutes les personnes bloquées.

Peu de temps plus tard, un nouveau jeu faisant beaucoup d’émules se développe de plus en plus. Ce dernier n’utilise pas de casque intégral, mais des lunettes génératrices de réalité virtuelle. Les personnages se battent donc contre des monstres dans la vraie vie avec leurs propres corps.

« Kirito », l’épéiste Noir, se décide à y participer quand il se rend compte que les monstres sont ceux de SAO et que certains joueurs, dont ses amis se retrouvent dans le coma après y avoir participé.

Le long métrage revient rapidement sur l’univers de Sword Art Online et permet à de nouveaux spectateurs n’ayant jamais rien vu de l’univers de suivre le long métrage sans problème et de s’y amuser avec beaucoup de plaisir.

Car avec ses nombreux combats colorés, ses personnages attachants et parfois flamboyants et son intrigue à rebondissements, le film est très agréable à découvrir et maintient une attention constante chez le spectateur, d’autant que la fin spectaculaire en met plein les yeux.

L’animation est très propre et le chara designer vraiment agréable à regarder. L’univers issu de la fantasy étant très présent dans l’œuvre, on retrouve des avatars présentant différentes espèces imaginaires. Les monstres sont aussi vraiment spectaculaires et les combats, formidablement chorégraphiés sont pleins d’énergie et d’inventivité.

Sword Art Online - Ordinal Scale est un film vraiment agréable à voir et parfois impressionnant à l’écran. Le temps passe à toute allure devant les aventures des personnages et ces derniers, suffisamment nombreux pour que chacun en trouve au moins un qui lui corresponde, sont plaisants à suivre. Avec une belle animation, beaucoup d’imagination, de superbes combats et une version originale japonais très bien faite, il ne faut pas passer à côté d’une telle œuvre. Surtout si on aime les jeux vidéo et l’animation.

N’hésitez pas à rester pendant le générique afin de découvrir quelques nouvelles séquences dont certaines devraient réjouir les amateurs de l’univers.

Très sympathique et explosif.

SYNOPSIS

En l’an 2026, deux ans après avoir été libérés de S.A.O, Kazuto et ses amis survivants profitent enfin de jours paisibles. Récemment, la réalité augmentée est devenue possible grâce à l’Augma, et avec cette mode vient son lot de modifications du quotidien. Un nouveau jeu émerge "Ordinal Scale" qui devient rapidement si populaire que la réalité virtuelle s’en trouve délaissée. Kazuto, de nature peu athlétique, ne semble pas motivé par la réalité augmentée, mais c’est alors que d’anciens boss de S.A.O font leur apparition... Et d’autres fantômes du passé menacent de ressurgir...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 00
- Titre original : Gekijo-ban Sword Art Online : Ordinal Scale
- Date de sortie : 17/05/2017
- Réalisateur : Tomohiko Ito
- Scénariste : Tomohiko Ito d’après l’œuvre de Reki Kawahara
- Interprètes : Ryan Bartley, Christine Marie Cabanos, Yoshitsugu Matsuoka, Robbie Daymond, Marc Diraison, Haruka Tomatsu, Kanae Itô, Miyuki Sawashiro
- Photographie : Kentaro Waki
- Montage : Shigeru Nishiyama
- Musique : Yuki Kajiura
- Producteur : Shinichiro Kashiwada pour A-1 Pictures, Aniplex
- Distributeur : Eurozoom

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Sword Art Online Ordinal Scale


©2016 REKI KAWAHARA/PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS/SAO MOVIE Project


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le Château de Verre : La critique
Money : La critique
Une suite qui dérange - Le temps de l’action : La (...)
L’intelligence des arbres : La critique
Demain et tous les autres jours : La critique

Ant-Man & The Wasp : De nouvelles images d’Evangeline (...)
Les 4 Fantastiques : Matthew Vaughn veut se racheter en proposant (...)
Inhumans : Pas encore diffusée et déjà annulée ?
Terraformars [DVD / Blu-Ray] : La critique
Flashpoint : Wonder Woman au casting du film solo Flash (...)
Le Château de Verre : La critique
Trailers voDvd & co : 25 septembre 2017
Milady : Les publications de septembre 2017
Bandes Annonces & Co : 25 septembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : Quelques photos pour le week (...)