100 connectés

La planète des singes - Suprématie : La seconde bande annonce

Date : 01 / 04 / 2017 à 10h20
Sources :

20th Century Fox


Le temps est décidément propice à l’éclosion des bandes annonces. C’est au tour de La planète des singes - Suprématie de montrer le bout de sa vidéo en VO. Le film est réalisé par Matt Reeves avec en tête d’affiche Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn, Judy Greer, Karin Konoval, Amiah Miller et Terry Notary. Il sera dans les salles françaises le 2 août 2017.

Synopsis : César et les Singes sont contraints de mener un combat dont ils ne veulent pas contre une armée d’Humains dirigée par un Colonel impitoyable. Les Singes connaissent des pertes considérables et César, dans sa quête de vengeance, va devoir lutter contre ses instincts les plus noirs. Au terme d’un périple qui le conduira à un face à face avec le Colonel, les Singes et les Humains vont se livrer une guerre sans merci à l’issue de laquelle une seule des deux espèces survivra - et dominera la planète.



La planète des singes est Copyright © Twentieth Century Fox Film Corporation Tous droits réservés. La planète des singes, ses personnages et photos de production sont la propriété de Twentieth Century Fox Film Corporation.



 Charte des commentaires 


La planète des singes - Suprématie : Bande annonce ultime
La planète des singes - Suprématie : Le roman préquel
La planète des singes - Suprématie : La bande annonce (...)
La planète des singes - Suprématie : Woody Harrelson et son (...)
La planète des singes - Suprématie : La nouvelle bande (...)
The Greatest Showman : La critique
Le retour de Mary Poppins : Magnifique Emily Blunt
Black Lightning : Review 1.01 The Ressurection
Men In Black : Une nouvelle date de sortie pour le spin-off (...)
Showeb séries : les diffuseurs dévoilent leurs line-ups (...)
Mysterium : La critique du jeu où vous incarnez des médiums
Bandes Annonces & Co : 21 janvier 2018
Ca : De nouvelles photos horrifiques de Pennywise
Cloak and Dagger : Le premier extrait de la nouvelle série (...)
Verónica : La critique