363 connectés

Ikarie XB1 : La critique

Date : 18 / 04 / 2017 à 10h45
Sources :

Unification


Précurseur du film de Science Fiction moderne, qui emporte le spectateur dans l’espace pour la première fois de façon réaliste, Ikarie XB-1, source d’inspiration incontestée du 2001 Odyssée de l’espace de Kurick, est un double voyage.
Au coeur de l’espace, où l’on suit l’équipage dans son périple intersidéral et dans la mémoire cinématographique des fans de SF.

En se remettant dans le contexte, 1963, année de création d’ Ikarie XB-1 , on assiste à l’éclosion d’un cinéma nouveau, révolutionnaire.

A base d’effets spéciaux, tout à fait honnêtes pour l’époque. Inspiré par la course à l’espace entre les deux blocs, Est-Ouest. Et la littérature SF, elle même galvanisée par l’air du temps, décidément à l’anticipation.

Tout est là et a, par la suite, donné le ton des plus grands films de SF à venir, dont le thème était le voyage interplanétaire. Le vaisseau, l’équipage et ses caractères, le suspense, l’angoisse de l’enfermement, dans l’immensité du vide.

Je ne reviendrai pas sur la technique qui n’a rien à envier à l’actuelle débauche d’effets numériques. Elle convenait parfaitement au propos. Et reste pour les amateurs, comme pour les professionnels, une référence.

On ne boudera pas son plaisir en redécouvrant l’ambiance un peu kitch de la vision du futur depuis les années soixante, dans une version remasterisée du meilleur effet. Et les ficelles, qui font le succès encore aujourd’hui, des Sagas de l’espace et autres aventures galactiques.

Un film autant pour les amateurs de SF que pour les curieux de cinéma.

Un régal.


SYNOPSIS


En 2163, le vaisseau spatial Ikarie XB-1 (Ikarus XB-1) est en mission à la recherche d’une mystérieuse « Planète blanche » en orbite autour de l’étoile Alpha du Centaure. Si le voyage de l’équipage ne dure que 28 mois, 15 ans auront passé sur Terre au moment où la mission parviendra à destination. Au cours de ce voyage, une quarantaine de scientifiques de tous pays apprennent à vivre ensemble et doivent faire face à quelques péripéties, telles que la rencontre avec un appareil spatial du XXe siècle, l’instabilité mentale d’un des passagers ou l’apparition de symptômes liés à une « étoile noire » radioactive.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1h 26
- Titre original : Ikarie XB1
- (film de 1963)
- Date de sortie : 19 avril 2017
- Réalisateur : Jindrich Polák
- Scénaristes : Pavel Jurácek, Jindrich Polák
- D’après le livre de : Stanislaw Lem Le nuage de Magellan
- Interprètes : Zdenek Stepanek, Frantisek Smolik, Dana Medricka,
- Photographie : Jan Kalis, Sasa Rasilov
- Montage : Josef Dobrichovský
- Musique : Zdenek Liska
- Costumes : Dena Rova
- Décors : Jan Zázvorka
- Producteur : Filmové Studio Barrandov
- Distributeur : Les Bookmakers / Capricci

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Ikarie XB1



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Visages Villages : La critique
Patagonia, el invierno : La critique
Wallay : La critique
Everything Everything : La critique
Le Grand Méchant Renard et autres contes : La Critique

Batman v Superman et Suicide Squad : Le pourquoi de l’échec (...)
Star Wars Han Solo : Ron Howard prend le train en marche
Game of Thrones : L’hiver est vraiment là
Watchmen : Damon Lindelof travaillerait sur une série pour (...)
La famille Fang [DVD] : La critique
Visages Villages : La critique
Trailers voDvd & co : 23 juin 2017
Hollywood et la 1ère guerre mondiale : La review
Dunkerque : L’affiche IMAX
Bandes Annonces & Co : 23 juin 2017