372 connectés

Arkane : La critique du tome 1

Date : 25 / 03 / 2017 à 09h45
Sources :

Unification France


Pierre BORDAGE

La désolation
Arkane # 1

  • Illustrateur : Didier GRAFFET
  • Date de parution : 15/02/2017
  • ISBN : 9791028101053
  • Prix : 25.00 €
  • Nombre de pages : 432
  • Format : Grand format
  • Edition : Reliée

Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes-puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. C’est dans ce monde dominé par les intrigues incessantes, les meurtres et la magie noire que vit Oziel, fille de la maison du Drac.
Lorsque son clan est massacré, Oziel s’enfuit des Hauts de la ville, espérant gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne, dans les profondeurs de la cité.
Mais tandis qu’elle cherche à s’évader des rets d’Arkane, d’autres tentent de rallier celle-ci à tout prix. Renn, un apprenti enchanteur de pierre et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée, portent avec eux l’annonce d’une menace qui, s’ils arrivent trop tard, pourrait bien plonger Arkane dans le chaos…

Décryptage
Ce sont les 7 maisons des 7 grandes familles fondatrices qui se partagent la cité d’Arkane et qui gouvernent le pays à partir des Hauts luxueux de la ville tandis que les Fonds sont abandonnés aux basses classes défavorisées et aux moins que rien. Oziel est une jeune femme fougueuse de la maison du Drac et lorsque sa famille entière est décimée par les autres clans, elle se retrouve seule et traquée dans un monde qui lui est maintenant hostile. Forcée de rejoindre les Fonds, les strates inférieures de la cité, pour retrouver son frère Matteo et tenter de comprendre et retourner la situation, c’est grâce à la magie qu’elle échappera à son funeste destin. Bien loin de tout cela, Renn, l’apprenti enchanteur de pierre et Orik le guerrier, duo improbable vont vouloir rejoindre la cité pour prévenir de la menace qui pèse sur Arkane, une immense armée prête à semer la désolation sur son passage.

A des lieues son genre de prédilection, voilà que Pierre Bordage maitre français de la science-fiction s’attaque à la fantasy. Et il faut avouer que ce premier essai est un pari réussi. L’histoire est intéressante et bien menée. Les personnages hauts en couleur sont eux-mêmes attachants et très bien développés. Des personnages que tout sépare mais que le destin va inexorablement rapprocher, mais pas tout de suite. Et comme bon nombre de ses romans, il s’agit d’une histoire qui s’intéresse avant tout aux personnages et à leurs sociétés, leurs civilisations. C’est l’histoire classique des Éloïs et des Morlocks de La machine à explorer le temps de H.G Wells. Il s’agit d’une métaphore de nos sociétés inégalitaires. Le monde et la société d’Arkane est suffisamment riche et complète pour la rendre crédible et le monde d’Arkane exige inexorablement qu’on s’y attarde un peu plus.

Récit rythmé et ambitieux, ce premier tome montre les prémices d’une probable grande saga de fantasy dont il respecte les règles et insuffle même quelques-unes des siennes. C’est une course effrénée contre la montre parsemée d’un suspense distillé avec parcimonie, un judicieux mélange de lieux exotiques, d’aventure, d’action, de complots, de luttes pour le pouvoir, de corruption à tous les étages, de manipulations, de magie, de meurtres, de gens normaux confrontés à des situations extraordinaires, d’être et de paraitre. Autant de thèmes qui font que l’histoire est passionnante et réussie, qu’on s’y attache autant qu’aux personnages. L’objet livre est plutôt soigné puisqu’il s’agit d’une édition reliée. C’est une belle opération pour Bragelonne, l’auteur ayant ses détracteurs mais surtout une belle communauté de fans. En espérant que la suite arrivera et sera soignée de la même manière par l’auteur et par l’éditeur et que les 2 travailleront à nouveau ensemble sur d’autres projets.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Viking : La critique de la BD
Sherlock : La critique du tome 1
Lady Killer : La critique du tome 1
Lady Mechanika : La critique du tome 1
Judge Dredd : La critique du tome 1

Transformers - The Last Knight : La critique
Warcraft 2 : Duncan Jones révèle ses idées pour la suite
The Defenders : La superbe affiche de la saison 1
Spider-Man - Homecoming : Le plein de concept-arts du (...)
Chez Nous [DVD / Blu-Ray ] : La critique
Spleen - Les maudites Fleurs du mal : Les premières infos
Ava : Les résultats du concours
Bandes Annonces & Co : 25 juin 2017
Star Trek Discovery : La salle de téléportation en image
Star Wars Han Solo : Ron Howard exprime son contentement