130 connectés

Orphelins : La critique du tome 5

Date : 15 / 03 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification France


Le cœur dans l’abîme
Orphelins, tome 5

  • Scénario : Roberto Recchioni
  • Dessin : Emiliano Mammucari
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Comics
  • Genres : Sci-fi
  • Date de sortie : 11 juin 2016
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 9782344010396
  • Format : 170 x 240 mm (souple)
  • Prix : 14.95 €

Lire un extrait

Le passé : la situation est de plus en plus explosive. Alors que les grandes puissances continuent de cacher les origines de la catastrophe, le monde sombre peu à peu dans le chaos. Pendant ce temps, les Orphelins testent leurs nouvelles combinaisons de combat, dans une chasse contre Ringo.

Le présent : Jonas, Raul et Sam sont sur la piste de Juno et Ringo, qui tiennent Juric en otage. Angelo et Pistolero doivent faire un choix : éliminer le professeur ou accepter le défi qu’elle a lancé aux Orphelins rebelles.

Décryptage
Le passé : Les enfants ont grandi, les hormones parlent de plus en plus mais ils s’humanisent aussi de plus en plus tandis qu’on aimerait leur retirer cette humanité pour en faire des machines de guerre. Une dernière mission les attend pour parachever leur entrainement avant la guerre. Le présent : Juno et Ringo détiennent l’enregistrement qui est la preuve que cette guerre était fabriquée de toute pièce et retiennent le professeur Juric en otage. Mais Sam, Jonas et Raul feront tout pour les arrêter.

Cinquième tome sur six, les enfants orphelins deviennent des adultes. Le passé est sur le point de rejoindre le présent pour boucler, dans un final que l’on espère épique, cette saga de science-fiction atypique. C’est une histoire au suspense captivant, encore très poignante, très vivante et surtout haletante, pleine de rebondissements. Toutes les animosités de leur passé qui ressortent dans ce moment crucial où chacun pense faire ce qui est bien. Les anciens amis ou amants se retournent les uns contre les autres. Ils n’en ressortiront pas indemne et tous seront soumis à de rudes épreuves. C’est le combat de la loyauté contre la vérité, pour certains il n’est question que de faire éclater la vérité alors que pour d’autre il n’est question que de loyauté envers ceux qui les ont formés.

Manipulations, mensonges, amours, jalousies et démonstrations de force sont au programme de cet avant dernier tome chargé en émotions. Bien évidemment les sentiments de tous les protagonistes sont scrutés et bien évidemment tous ne réagissent pas de la même manière aux aléas des situations qui leur sont soumises. Ils ne sont pas tous les moutons qu’on voudrait qu’ils soient. Les dessins, toujours très colorés et très dynamiques, servent merveilleusement bien l’histoire qui monte en puissance et termine de se mettre en place. Elle est sans concession, maitrisée et étonnante. Le final promet d’être à la fois excitant et captivant comme le furent les 5 tomes déjà sortis.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The X-Files : La critique du tome 2
Evil Empire : La critique du tome 2
Nailbiter : La critique du tome 1
Wonder Woman L’encyclopédie illustrée : La critique
Tales from the Dark Side : La critique

Star Wars : Lucasfilm prépare enfin le film sur Obi-Wan
The Gifted : Les affiches mutantes
The Defenders : La série Marvel vue par ses acteurs
The Strain : Review 4.04 New Horizons - 4.05 Belly of the (...)
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : Un magnifique concept-art
Gotham : Sofia Falcone, une aide précieuse pour Gordon (...)
Ozark : Netflix renouvelle la série pour une saison 2
Il était une fois la vie [Coffret DVD / Coffret Blu-Ray] : La (...)
Bandes Annonces & Co : 18 août 2017
Justice League : Deux nouvelles affiches