328 connectés

Cinemateaser : Le numéro 61 en kiosque

Date : 11 / 02 / 2017 à 10h30
Sources :

Cinemateaser


Voici le communiqué de presse de la rédaction de Cinemateaser pour le lancement de leur soixantième et unième numéro :

Sommaire complet et couverture du premier numéro de l’année 2017 sont par ici !

L’an dernier, nous consacrions la couverture de notre 52e numéro à MIDNIGHT SPECIAL de Jeff Nichols, un de nos jeunes cinéastes américains favoris – si ce n’est LE favori. Nous nous posions alors la question de savoir si nous n’avions pas déjà mis la main sur le film de 2016. Au final, MIDNIGHT SPECIAL a bel et bien été l’un de nos grands chouchous de l’année et, en 2017, le nouveau long-métrage de Nichols, le bouleversant et prodigieux LOVING, en prend lui aussi la route. Un grand film, de ceux que l’on considère comme un classique instantané, auquel nous consacrons donc logiquement notre première couverture de 2017.

LOVING : Découvert l’an dernier au Festival de Cannes, LOVING ne nous a pas abandonnés depuis. Déjà essentiel il y a dix mois, il est peut-être devenu encore plus important depuis. Au-delà de sa portée sociale et politique, LOVING est avant tout un grand film, une leçon de mise en scène, d’écriture et de jeu. Nous le décortiquons dans un dossier de 16 pages avec une longue interview de Jeff Nichols, une autre de son actrice principal Ruth Negga et enfin une avec sa productrice Sarah Green, qui le suit depuis TAKE SHELTER. De quoi parfaire l’exploration que l’on mène du cinéma de Jeff Nichols depuis maintenant six ans.

BILLY LYNN : Ang Lee se lance un nouveau défi en faisant de BILLY LYNN – ou le retour de jeunes soldats d’Irak, fêtés pour leur héroïsme – un défi technologique. C’est en effet en HFR 120 images/seconde, en 4K et en 3D qu’il a conçu son film. Si on ne pourra malheureusement pas le voir dans son format d’origine en France, BILLY LYNN reste un geste de cinéma captivant et bouleversant, dont on décode l’impact avec Ang Lee.

FENCES : C’était une pièce de théâtre, c’est désormais un film. Denzel Washington, qui avait triomphé à Broadway avec « Fences », interprète et réalise l’adaptation cinéma avec la même distribution que sur les planches, dont l’immense Viola Davis. Portrait d’une famille de Pittsburgh qui se déchire autour de ses espoirs déçus, FENCES est l’occasion pour le public français de découvrir le dramaturge August Wilson, égal de Tennessee Williams ou Arthur Miller, chroniqueur engagé de l’histoire africaine-américaine. On en discute avec Denzel Washington, Viola Davis et la chef opératrice Charlotte Bruus Christensen.

A CURE FOR LIFE : Après l’échec tonitruant – et injuste – de LONE RANGER, Gore Verbinski enfonce le clou et revient avec un thriller horrifique sans star mais pétri d’ambition. Un film de studio qui se veut hors normes, sûrement pas pour tous les publics. Avec le cinéaste, on essaie de décrypter les enjeux d’un projet risqué.

LA LA LAND : De tous ceux qui ont fait LA LA LAND, la comédie musicale romantico-mélancolique de Damien Chazelle, il est sans doute celui dont le nom aura été le moins cité. Et pourtant, sans le compositeur Justin Hurwitz, LA LA LAND ne vibrerait pas de la même manière. Cinemateaser a interviewé l’homme derrière LA LA LAND et collaborateur privilégié de Chazelle. Et si le vrai virtuose, c’était lui ?

MOONLIGHT : C’est l’histoire d’un petit film que tous les distributeurs se sont arrachés à Toronto en septembre et qui, depuis, rafle tous les prix dans la course aux awards précédant les Oscars. MOONLIGHT, deuxième long-métrage de Barry Jenkins, est une quête identitaire dévastatrice, une chronique sensorielle d’une subtilité rare. Ses influences, ses doutes, le caractère intrinsèquement politique de son sujet : on interroge la révélation Barry Jenkins.

SPLIT : Cette fois, c’est sûr, M. Night Shyamalan est de retour. SPLIT n’a peut-être pas la flamboyance de ses meilleurs films, il reste un thriller malin en diable, redoutablement mis en scène et réflexif. On en débat avec le cinéaste qui, ce faisant, nous délivre une vraie leçon de réalisation. En complément, une interview de la star de SPLIT, James McAvoy, joyau de la couronne du cinéma britannique.

Décryptage THE OA : La série de Brit Marling et Zal Batmanglij, le duo de SOUND OF MY VOICE et THE EAST, a pris tout le monde par surprise à Noël sur Netflix. Pour Cinemateaser, ils tentent d’expliquer leur démarche, défendent leur droit de créer des œuvres hors des sentiers battus et des codes actuels et s’étonnent des réactions parfois très violentes suscitées par THE OA.

Interview Guillaume Gouix : Depuis près de quinze ans, il trimballe son jeu très physique et ses choix assurés sur les plateaux du cinéma français. Ce mois-ci, il est de CHEZ NOUS, dans lequel Lucas Belvaux examine les mécaniques de recrutement de l’extrême droite française. Un film qui nous donne l’occasion de parler longuement à Gouix – le meilleur acteur français actuel ?

C’est quoi un film de Garth Jennings ? Il a clipé le meilleur de la musique anglaise des années 90, réalisé H2G2 et SON OF RAMBOW,pour finir, ce mois-ci, par diriger TOUS EN SCÈNE, animation estampillée Illumination. Un éclectisme qui ne nous empêche pas de nous demander si le travail de cet Anglais de 44 ans n’était pas lié par une même envie, un même élan…

Et aussi : Interview Neil Patrick Harris / Alia Shawkat, la hipster la plus cool du moment ? / Douglas Trumbull et son nouveau tour de MAGI / YOJIMBO et SANJURO reviennent en Blu-ray / Previews : MUTE de Duncan Jones, OKJA de Bong Joon-ho / Films du mois : LOVING et SILENCE


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Cinemateaser : Le numéro 75 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 74 en kiosque
Glénat présente : Les années Cabu Le grand Duduche
Cinemateaser : Le numéro 73 en kiosque
Cinemateaser : Le numéro 72 en kiosque
Wonder Woman 1984 : L’héroïne en costume (SPOILERS)
Cloak & Dagger : Review 1.03 Stained Glass
Ant-Man et la Guêpe : L’affiche Dolby
Aquaman : Compte à rebours pour la première bande annonce
Lucifer : Netflix sauve la série
American Horror Story : La saison 8 sera un crossover de Murder (...)
Have a Nice Day : La critique
Sky-High Survival : La critique des tomes 1 à 10
Loup-Garou L’Apocalypse : Les premiers suppléments de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 juin 2018