124 connectés

Les fleurs bleues : La critique

Date : 17 / 02 / 2017 à 10h30
Sources :

Unification


Les fleurs bleues déposées sur la tombe d’une société moribonde sont un symbole. Celui d’une forme de résistance passive. Qui a rendu la vie impossible aux dissidents d’un régime totalitaire et inique.
Le récit d’Andrzej Wajda commence l’été 1948, à Nowa Ruda (en Basse-Silésie).
Le peintre Władysław Strzemiński y tient ses fameux ateliers en plein air avec les étudiants de la nouvelle école des arts plastiques de Łódź, où il enseigne depuis 1945. En décembre, on entend à la radio la retransmission du congrès de fondation du Parti ouvrier unifié polonais (POUP). Cet événement symbolise le début de la période stalinienne (1948-1956) de la Pologne socialiste.

Ce film est extrêmement angoissant, à vrai dire. Tellement bien fait. Tout en sobriété, de la mise en scène à l’interprétation en passant par la photo.
Il nous plonge dans un univers kafkaïen qui fait frémir. Et ouvre les yeux sur ce qu’a été le régime communisme d’après-guerre. Et donne à réfléchir sur l’avenir.
C’est utile sur le plan historique. C’est édifiant sur le plan humain et enrichissant sur le plan culturel.

Magnifiquement sombre. Wajda, volontairement avare de couleur, évoque efficacement un période noire pour son pays. A travers le destin funeste d’un grand artiste.

Impressionnant.


SYNOPSIS


Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński, figure majeure de l’avant-garde, enseigne à l’École Nationale des Beaux Arts de Łódź . Il est considéré par ses étudiants comme le grand maître de la peinture moderne mais les autorités communistes ne partagent pas cet avis. Car, contrairement à la plupart des autres artistes, Strzemiński ne veut pas se conformer aux exigences du Parti et notamment à l’esthétique du « réalisme socialiste ». Expulsé de l’université, rayé du syndicat des artistes, il subit, malgré le soutien de ses étudiants, l’acharnement des autorités qui veulent le faire disparaître et détruire toutes ses oeuvres.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 35
- Titre original : Powidoki
- Date de sortie : 22 février 2017
- Réalisateur : Andrzej Wajda
- Scénariste : Andrzej Mularczyk
- Interprètes : Boguslaw Linda, Aleksandra Justa, Bronislawa Zamachowska
- Photographie : Paweł Edelman
- Montage : Grazyna Gordoń́
- Musique : Andrzej Panufnik
- Costumes : Katarzyna Lewińska
- Décors : Marek Warszewski
- Producteurs : Michał Kwieciński,Akson Studio, TVP - Telewizja polska, National Audiovisual Institute (NINA), PISF,Tumult Foundation
- Distributeur : KMBO

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Les fleurs bleues



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Sous peine d’innocence : La critique
À ceux qui nous ont offensés : La critique
Le secret de la chambre noire : La critique
Logan : La critique
Lion : La critique

R.I.P. : Bill Paxton nous a quittés
Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 : Superbe Stand-up
Justice League : Un Green Lantern avec un " drôle de nom " (...)
X-Force : Joe Carnahan en charge du scénario et de la réalisation (...)
Sous peine d’innocence : La critique
Star Wars Celebration 2017 : L’affiche
Trailers voDvd & co : 26 février 2017
Captain America - Civil War : Une nouvelle affiche Mondo
Bandes Annonces & Co : 26 février 2017
Razzie Awards 2017 : Les gagnants