396 connectés

Warcraft 2 : Les plans de Duncan Jones pour la suite

Date : 06 / 06 / 2016 à 13h10
Sources :

Collider


Basé sur le phénomène mondial World of Warcraft, le MMORPG joué à travers le monde par plus de 100 millions de joueurs depuis sa création, l’épique saga Warcraft de Duncan Jones voit le monde paisible d’Azeroth au bord de la guerre tandis qu’il doit faire face à l’invasion de guerriers orcs qui fuient leur monde mourant pour en coloniser un autre. Tandis que les armées se font face, deux héros, le commandant humain, Anduin Lothar (Travis Fimmel) et le chef des orcs Durotan (Toby Kebbell) vont aller droit à l’affrontement qui décidera du destin de leurs peuples et de leurs foyers. Paula Patton, Dominic Cooper, Ben Foster, Ben Schnetzer, Rob Kazinsky, Clancy Brown, Ruth Negga, Anna Galvin et Daniel Wu sont au casting du film.

Collider a pu interviewer Duncan Jones pour parler de l’aspect visuels du film, des éléments de la mythologie et du monde de Warcraft sur lesquels il avait décidé de se focaliser, pourquoi il était attiré par ce jeu, comment il avait rendu accessible l’histoire aux non joueurs, de 40 minutes de coupe dans le film, des éléments de l’histoire qui s’étaient retrouvés coupés, de la scène la plus incroyable à monter et de comment il voulait faire de ce projet une trilogie. Il parle aussi de Mute, son prochain projet, qui se déroule dans l’univers de la lune avec Paul Rudd et Alexander Skarsgard.

Sachant que plus de 100 millions de joueurs ont déjà eu l’expérience de la mythologie de Warcraft, à quel moment avez-vous eu le plus de pression et qu’est-ce qui vous a rendu le plus nerveux ?

Je suis un fan depuis 20 ans, depuis le démarrage du jeu. Heureusement, je n’ai pas eu à écouter directement les 100 millions de joueurs. J’ai travaillé avec l’équipe de chez Blizzard et avec les producteurs du film. Je les ai convaincu que en tant que fan, je proposais une manière unique et divertissante de d’amener les gens vers l’histoire du premier contact. C’est cet aspect-là qui a plu à tout le monde. On est donc retourné vers le premier jeu, avec les orcs et les humains et montré comment les orcs perdent leur monde natal et doivent trouver un nouveau foyer. C’est comme ça qu’ils arrivent à Azeroth, ce monde qui contient déjà une civilisation pré-existante.

En tant que joueur de Warcraft depuis des années, qu’est-ce qui vous a attiré initialement dans le jeu ?

J’ai joué à de nombreux jeux et j’étais fans de jeux, j’ai donc toujours cherché de nouveaux jeux. En grandissant, j’étais aussi un fan de science-fiction et de fantasy, que ce soit dans les livres, les films et les jeux. J’adore Tolkien et j’adore Donjons & Dragons, alors avoir l’opportunité de jouer à un jeu tel que celui-là, à ce moment-là, était très cool. J’ai commencé à y jouer, et le démarrage était très facile, très amusant et ils avaient de grands héros. Et tandis que le jeu a continué à évoluer ; j’ai continué à y jouer et à l’apprécier. Je l’apprécie d’autant plus pour les éléments stratégiques. Le côté histoire de fond est devenu intéressant au cours du jeu avec World of Warcraft, qui est sorti 10 ans plus tard.

Que doivent savoir les gens qui ne connaissent rien de Warcraft et qui se sentent intimidés, qui se demandent s’ils doivent aller voir le film ?

Lorsque Peter Jackson a fait La trilogie du Seigneur des Anneaux, tout le monde n’avait pas lu Tolkien et pourtant avec le spectacle proposé, les gens se sont rués sur le film. Et lorsqu’ils ont vu le premier film, ils ont été happés par les personnages et ils ont commencé à intégrer l’histoire. Et tout a coup il y a eu une communauté de fans du Seigneur des Anneaux qui n’avait pas lu les livres. Alors pour nous, si les gens se donnent le bénéfice du doute, alors ils iront se payer un billet pour voir le premier film et je pense que je peux les amener dans une aventure similaire.

Avez-vous intentionnellement choisi de démarrer avec les orcs avant de présenter les humains, de sorte que nous sachions exactement ce que ce serait ce monde ?

Si j’avais mis les humains devant, mon souci aurait été le suivant : D’accord, ils vont se lier avec ces personnages, alors les orcs n’ont aucune chance. Je vais aller à fond et vous mettre dans une situation où vous voyez un père avec sa femme enceinte, inquiet quant à leur avenir, et vous aller vous soucier pour ce type de manière durable pour que vous éprouviez de la sympathie pour ces personnages. Et puis, nous allons vous présenter les humains. Les films de fantasy penchent vers la fantasy de Tolkien, les humains, les hobbits et les créatures mignonnes sont les gentils et tout ce qui est vilain est forcément mauvais. Ce qui est bien avec les gens de Blizzard et leurs jeux c’est qu’ils utilisent quelque chose qu’ils aiment et ils le transforment. Ils montrent que les héros peuvent venir d’endroits assez inattendus et en tant que joueur vous pouvez jouer un héros mais de chaque côté.

Quelle était la longueur de votre premier montage ?

Pas si long que ça en fait. Il y a beaucoup de grandes choses qui ne sont pas dans le montage final du film mais il y aura les versions vidéo, DVD et Blu-ray où nous pourrons mettre ces scènes. Cela tournera aux environs des 2h40. Ce n’était pas une durée folle. Pour un film de cette échelle il est essentiel de savoir ce que l’on doit tourner pour ne pas trop en perdre en salle de montage. Ce sont les éléments essentiels à l’histoire. De 2h40 on passe à un peu plus de 2h, c’est plutôt raisonnable.

Vous avez du couper dans une histoire pour réduire la longueur ou avez-vous effectués des petites coupes de ci de là ?

C’était plus de petites coupes. Il y a bien aussi 2 ou 3 éléments de l’histoire qui ne sont pas aussi bien traités qu’ils ne l’étaient. Les fans de Warcraft se demandent comment Garona qui est demi-orc, peut-elle être demi-humaine. Il y a pour cela une bonne raison mais les détails de cette explication est dans les scènes que nous n’avons pas pu mettre dans le film.

Quel est votre prochain projet cinéma ?

Je vais aller tourner un petit film de science-fiction indépendant à Berlin. Il fait partie de mon univers de Moon. Après Warcraft ça va sembler incroyablement petit. Ça aurait dû être mon tout premier film mais il était un peu trop ambitieux à l’époque. Maintenant je peux me le permettre alors ce sera amusant. Il comprendra Paul Rudd, d’Ant-Man et Alexander Skarsgard, le nouveau Tarzan ainsi que quelques autres.

Vous parlez de Warcraft comme d’une trilogie comme vous envisagez l’univers de Moon en trilogie. Pour Warcraft, pensez-vous continuer l’aventure ou passer le témoin à quelqu’un d’autre ?

Le truc avec Warcraft c’est qu’il y a tellement d’histoires à raconter. Pour les fans, il y a des histoires clés qu’ils voudraient vraiment voir à l’écran. Je ne ferai pas celles-là. Mais ce que je voudrais faire vraiment bien, c’est établir les fondations pour n’importe quel autre film qui pourrait arriver après les miens. Ma trilogie est très claire. Les orcs ont perdu leur propre monde. Durotan a mené le clan Frostwolf vers plus de sécurité mais ils n’ont toujours pas de chez eux. D’ici la fin de la trilogie, j’espère qu’on aura établi un nouveau foyer pour les orcs.


Warcraft est Copyright © Universal Pictures, Legendary Pictures, Atlas Entertainment et Blizzard Entertainment Tous droits réservés. Warcraft, ses personnages et photos de production sont la propriété de Universal Pictures, Legendary Pictures, Atlas Entertainment et Blizzard Entertainment.



 Charte des commentaires 


Warcraft 2 : Duncan Jones révèle ses idées pour la suite
Warcraft 2 : Duncan Jones parle d’un possible retour
Warcraft : La suite annoncée
Warcraft - Le commencement : Chiffres records au box-office (...)
Warcraft 2 : Les plans de Duncan Jones pour la suite
Truth Seekers : Bande annonce et date pour la comédie Amazon (...)
Rétrospective Ida Lupino : La critique
Sex Education : Jason Isaacs pour la saison 3 de la dramédie (...)
Turner & Hooch : Le remake TV recrute 4 nouveaux (...)
Effet Miroir : La critique
Port Royale 4 : La critique du jeu de gestion
Cinéma - Bandes Annonces : 29 septembre 2020
The Boys : Un spin-off en préparation pour Amazon
Avatar 2 : Les dernières nouvelles des suites
The Third Day : Review 1.03 The Ghost