494 connectés

X-Men - Apocalypse : La critique

Date : 16 / 05 / 2016 à 14h10
Sources :

Unification


Bye-bye les années 70, la saga X-Men continue de sauter les décennies et nous projette avec X-Men Apocalypse directement en 1983. Le précédent film ayant, grâce à la thématique du voyage dans le temps, rebooté le futur de nos mutants, il est temps de voir revenir au cœur de l’intrigue les Scott Summers, Jean Grey, Ororo Munroe et Kurt Wagner avec une nouvelle génération d’acteur beaucoup plus jeune.

Avant de vous faire part de la multitude de petites choses qui m’ont embêté, il faut quand même être juste. Le film est un bon divertissement plutôt bien équilibré. Par rapport à ses confrères Batman v Superman et Captain America Civil War, je n’ai pas noté de longs tunnels de scènes sans action. Bref, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, ce qui est plutôt un bon compliment à faire au film.

La superbe première scène se passe dans l’Égypte antique et pourrait sans problème être greffé au reboot de Stargate tant le design et la thématique de la régénération fait penser au film d’Emmerich et à la série de la MGM. Autre grand point positif du film, la présence de Wolverine qui est beaucoup plus qu’un caméo. On pourrait se croire blasé du personnage tant celui-ci a été trop utilisé dans les précédents films, mais cette fois ci, on touche beaucoup plus du doigt la nature profondément bestiale du personnage et cette séquence est vraiment excellente.

Comme dans Days of Future Past, la grande scène de Quicksilver est un moment jouissif d’anthologie. C’est Michael Fassbender qui hérite des scènes les plus fortes émotionnellement parlant. Il prouve une nouvelle fois le grand acteur qu’il est. La photographie du film et les effets spéciaux sont impeccables et la 3D (si vous n’êtes pas devenu totalement allergique au procédé) est plutôt de bonne facture.

Cela étant dit, je vais commencer mes griefs avec ce qui me semble le plus dommageable... Apocalypse. L’argument ne touchera sans doute pas le néophyte qui ne connaît pas le personnage, mais dans mon imaginaire, ce grand méchant représente une menace terrifiante, un grand bonhomme, une montagne de chair et de muscles au regard perçant. Ce que nous sert Bryan Singer en est l’antithèse. Certes, par rapport aux premières photos diffusées par la FOX, le retraitement photographique du film a fait disparaître le violet fluo pour le remplacer par un bleu pétrole plus en rapport avec le personnage. Mais bon sang, voir un Apocalypse, plus petit que la fine Tornade, parlant la plupart du temps avec une voix toute calme, je me suis pincé pour le croire. Oscar Isaac est un très bon acteur, je pencherais donc plutôt pour une défaillance dans les choix de mise en scène et de direction d’acteurs de la part de Singer.

Le choix des cavaliers de l’apocalypse est également bancal. Si le choix de Magneto et Tornade semblait logique, j’attendais de voir ce qu’ils allaient faire de Psylocke et d’Angel. L’apriori était positif pour la superbe Olivia Munn et superbe, elle est dans le film. Sauf qu’avec juste quelques lignes de dialogues, c’est un peu difficile de développer un personnage au-delà de sa plastique. Quant à Angel, j’ai du mal à comprendre le choix du personnage et de l’acteur. Ce n’est pas un mutant surpuissant à la base et ce n’est pas la transparence de l’acteur qui va rehausser tout ça.

En parlant de charisme, le choix de Tye Sheridan pour Cyclope est excellent. Il en a aussi peu que James Marsden. C’est donc raccord... J’avais très peur pour le reste des jeunes mutants. Et pour tout dire, je reste encore un peu dubitatif sur le choix de Sophie Turner (Jean Grey) et Kodi Smit-McPhee (Diablo), même si quelques moments fugaces m’ont donné de l’espoir pour la suite. La présence de Quicksilver dans le film tourne autour de son lien de parenté avec Magneto, mais l’absence de résolution de cette problématique tourne au ridicule.

C’était prévisible, c’est confirmé, la participation de Jennifer Lawrence s’est faite à la condition qu’elle soit le moins souvent possible en Mystique. À noter que la voir en leader des X-Men reste bien étrange. Rien à redire sur le Xavier de James McAvoy à part que la perte de cheveux du personnage ne pouvait pas être canon par rapport à la BD, mais que la raison donnée est plutôt satisfaisante.

Pour les fans des scènes supplémentaires post génériques, celle-ci donne une indication quant à un futur méchant. C’est le seul intérêt de cette scène qui laissera donc de marbre toute personne qui n’a pas un doctorat en Histoire X-Men.

Pour toutes ces raisons, X-Men Apocalypse me semble moins abouti que Days of Future Past. Pour autant, je ne pense pas que l’amateur de films de super-héros devrait faire l’impasse sur le film qui reste agréable à regarder.


SYNOPSIS

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 23
- Titre original : X-Men Apocalypse
- Date de sortie : 18/05/2016
- Réalisateur : Bryan Singer
- Scénariste : Simon Kinberg
- Interprètes : James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence,Oscar Isaac, Sophie Turner, Nicholas Hoult, Rose Byrne, Olivia Munn, Evan Peters, Alexandra Shipp, Hugh Jackman, Ben Hardy, Tye Sheridan, Kodi Smit-McPhee et Lucas Till
- Photographie : Newton Thomas Sigel
- Montage : Michael Louis Hill et John Ottman
- Musique : John Ottman
- Costumes : Louise Mingenbach
- Décors : Geoffroy Gosselin et Anne Kuljian
- Producteur : Lauren Shuler Donner, Bryan Singer et Simon Kinberg pour Twentieth Century Fox Film Corporation et Marvel Entertainment
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

X-Men Apocalypse



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un monde ailleurs : La critique
Josep : La critique
La femme qui s’est enfuie : La critique
Rétrospective Ida Lupino : La critique
Les trois jours du Condor : La critique
Star Trek Discovery : Jonathan Frakes et le nouveau casting de la (...)
The Batman : Robert Pattinson craint de tout gâcher
Jurassic World Dominion : L’importance des stars de la (...)
Lucifer : Un ajout important pour les saisons 5B et 6
Warrior : Review de la Saison 2
The Witcher : Eskel sera finalement incarné par Basil (...)
Manifest : Holly Taylor pour la série de mystère de NBC
Un monde ailleurs : La critique
Festival de la Finlande en 3 films : La programmation
Dirty Diana : Un drame érotique avec Demi Moore pour (...)