286 connectés

Billy Lynn’s Long Halftime Walk : Le film d’Ang Lee révolutionnera t-il le cinéma ?

Date : 19 / 04 / 2016 à 14h00
Sources :

Collider


Il y a quelques années, Peter Jackson était sur le point de changer à jamais le monde du cinéma avec l’ambitieuse décision de présenter les films de la trilogie du Hobbit en 48 images par secondes. Depuis des décennies, les films étaient tournés en 24 images par secondes, alors l’objectif de ce changement de vitesse était d’altérer le langage des films, en immergeant encore plus le public dans le film. L’expérience fut un échec et beaucoup ont trouvé que Le Hobbit : Un voyage inattendu projeté aussi à 60 images secondes, ressemblait trop à de la vidéo. De plus, la clarté de l’image et des mouvements ont eu l’effet inverse de celui escompté. Trop de réalisme a tué le réalisme. Échaudé par cet échec, les 2 films suivants n’ont eu que très peu de salles qui ont diffusé le film à ce taux élevé. Peter Jackson n’abordant même plus le sujet dans les tours de présentation de ses 2 films suivants.

La fantasy n’était peut-être pas le genre de film idéal pour profiter d’une telle image à rendre réalistes des paysages irréels. C’est en tout cas ce qu’espère Ang Lee en doublant le nombre d’images par seconde pour son film Billy Lynn’s Long Halftime Walk. Ce film sur le trouble de stress post-traumatique de soldats revenus de la guerre en Irak est tourné en 4K, 3D native et 120 images par secondes. Basé sur le roman Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn de Ben Fountain, le film est interprété par Garrett Hedlund, Kristen Stewart et Steve Martin. Il suit un groupe de soldats tandis qu’on leur rend les honneurs lors de la mi-temps d’un match de football des Cowboys de Dallas entrecoupant les scènes de Dallas avec celles de leur temps passé à la guerre.

Les premières images du film ont été montrées à une conférence sur le futur du cinéma et à en juger par les réactions des spécialistes, Billy Lynn’s Long Halftime Walk pourrait marquer et changer l’histoire du cinéma. Une présentation de 11 minutes a été montrée au public avec des scènes de guerre intercalées aux scènes du match de football à Dallas. La réaction de David S. Cohen de Variety est éloquente.


Dans un compte rendu plus complet de l’événement sur le site de Variety, Cohen s’entretient avec Andrew Stucker, un ancien de chez Sony en lui demandant si les images vues ressemblaient à de la vidéo.

"J’ai été extraordinairement impressionné. Je n’ai pas vu une image qui ressemble à un film, mais ce que j’ai vu est entièrement différent. C’était une image immersive et participative comme je n’en avais jamais vu. Ça ne ressemble pas vraiment à de la vidéo. Lorsque vous voyez l’image, le premier réflexe est de penser que oui, que ça ressemble à de la vidéo mais, c’est plus une extension au-delà de la vidéo. Je ne sais pas vraiment ce que c’est mais, c’est bien plus que de la vidéo."

Tout le monde semble s’accorder sur ce point : les images ont un aspect de vidéo mais qui se dissipe très vite. Si vous avez l’impression de regarder une pièce de théâtre, l’effet est manqué, l’illusion du cinéma s’envole. Par contre, si vous arrivez à capturer quelque chose qui va au-delà, qui rehausse la réalité de l’image sans renoncer à la qualité immersive de film, alors vous obtenez quelque chose de spectaculaire.

Lee a-t-il réussi ce pari ? Il va falloir attendre la fin d’année pour s’en rendre compte mais malheureusement, les spectateurs ne pourront pas tous profiter totalement du film dans son format d’origine étendu. Les images étaient montrées sur un double projecteur en Dolby 3D mais, à ce jour aucun cinéma n’est équipé pour montrer de la 3D en 4K et 120 images secondes. Au meilleur des cas avec un double projecteur ce sera de la 3D en 4K et 60 images secondes. Alors descendre ce ratio de 120 fps à 60 fps fera t-il une véritable différence. Cela reste à voir. Le film devient un des projets les plus excitants du moment, reste à attendre le 9 novembre 2016 pour se faire une idée.


Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Bloodshot : Vin Diesel pour incarner le héros
Big Trouble in Little China : Personne n’a parlé du remake (...)
Le BGG - Le bon gros géant : La bande annonce finale
Le BGG - Le bon gros géant : La bande annonce de Cannes
Billy Lynn’s Long Halftime Walk : Le film d’Ang Lee (...)
Chambers : Un nouveau drame surnaturel pour Netflix
Outlive : La critique du jeu de plateau de survie post-apocalyptique
Sons of the Devil : la critique du tome 1
Bandes Annonces & Co : 17 janvier 2018
Star Trek Discovery : Review 1.11 The Wolf Inside
Expendables 4 : Stallone annonce le retour
The Avengers : Shane Black adapte à nouveau Chapeau melon et (...)
Snowpiercier : La première saison officiellement commandée
The Continental : Starz confirme la série télé John Wick en (...)
Critters - A New Binge : Ils reviennent dans une nouvelle série (...)