334 connectés

Le prophète : La critique

Date : 28 / 11 / 2015 à 12h44
Sources :

Unification


Le prophète est la très belle adaptation du recueil éponyme du poète libanais Gibran Khalil Gibran. Ce dernier est composé de 26 textes poétiques illustrés par l’auteur lui-même et a été publié en 1923.

L’utilisation du dessin permet d’adapter un texte qui a priori n’aurait pas dû passer sur un autre support que littéraire. En effet un film « live » n’aurait sûrement pas eu l’impact que l’animé a.

Le scénario est très astucieux et brillamment mené. Il ne reprend pas l’histoire de fond du livre, qui est celle d’un homme dont le bateau pour rentrer chez lui vient d’arriver au port. Le personnage principal répond, avant de partir, aux questions de gens qu’il a côtoyé pendant 10 ans et livre sa sagesse sur des sujets aussi divers que l’amour, la loi, les enseignants…
Dans Le prophète, l’homme, Mustafa, est assigné à résidence pour ses écrits qui dérangent l’autorité locale. A l’arrivée de son bateau, ce dernier est emmené au port pour quitter l’île et en chemin dispense sa sagesse aux gens qu’il croise.

Le film est donc constitué de plusieurs parties différentes. L’histoire centrale qu’un danger de mort guettant le personnage principal vient relever, et les séquences qui ponctuent l’œuvre dans lesquelles il exprime sa pensée.

Le scénario de l’histoire principale reprend de ci, de là, le texte original agrémenté de nouveaux passages, souvent plus comiques, mettant en scène une très jeune fille éveillée et sachant ce quelle veut.

Le film se laisse donc découvrir comme un dessin animé classique dont l’animation, colorée et précise, est très agréable à regarder.

Mais le talent de l’adaptation tient au choix et à l’illustration des différentes réflexions du poète. En effet de grands artistes du milieu de l’animation ont été invités à illustrer le texte de chacune des sentences. Il y a donc une multitude de techniques mises à disposition d’un texte.
On retrouve ainsi des pensées sur les interrogations humaines les plus prégnantes telles que :

  • Sur l’Amour par Tomm Moore (Irlande)
  • Sur la Liberté par Michal Socha (Pologne)
  • Sur le Travail par Joan Gratz (États-Unis)
  • Sur les Enfants par Nina Paley (États-Unis)
  • Sur le Mariage par Joann Sfar (France)
  • Sur le Manger et le Boire par Bill Plympton (États-Unis)
  • Sur le Bien et le Mal par Mohammed Harib (Dubaï)
  • Sur la Mort par Paul and Gaëtan Brizzi (France)

Chaque segment tranche donc avec l’animation principale pour offrir un festival de couleurs et de techniques qui servent au mieux les propos qu’il illustre. Il est d’ailleurs impossible de dire quelle est la scène la plus belle ou originale tant ces dernières ont de grandes qualités. La technique de Joan Gratz qui utilise ses doigts pour peindre son animation est très impressionnante. Et en tant que fan de comédie musicale, les deux segments chantés (Sur l’amour et Sur le mariage) m’ont énormément plût et sont de toute beauté.

La musique est d’ailleurs toujours présente et illustre à merveille aussi bien l’histoire principale que les autres segments d’animation.

Quant aux voix, si j’aurais préféré voir le film en anglais, langue dans laquelle le texte original a été écrit, la version française a été très travaillée. Pour son premier rôle, le chanteur Mika est très convainquant et sa voix chaleureuse porte bien le personnage.

Salma Hayek-Pinault, promotrice du film et l’une des productrices, met son talent au service du principal personnage féminin. C’est aussi sa fille qui donne de la voix à celui de la fillette de l’histoire.

Le prophète est un très beau dessin animé, extrêmement émouvant, qui fait réfléchir à des sujets profonds tout en divertissant. L’utilisation d’animations différentes donne un caractère particulier à l’œuvre et une certaine magie à cette dernière. La musique et le travail sur les voix permettent de retrouver la profondeur du texte original.

Je conseillerai, pour ceux qui ont le livre à leur disposition, de (re)découvrir en avance les textes illustrés dans le film afin d’en profiter au mieux. En effet, ces paroles de sagesse, même magnifiquement illustrées, peuvent être déroutantes quand on les découvre à l’oral pour la première fois.

Un film superbe et profond et une incroyable adaptation littéraire qu’il ne faut pas hésiter à découvrir !

SYNOPSIS

Sur l’île fictionnelle d’Orphalese, Almitra, une petite fille de huit ans, rencontre Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Contre toute attente, cette rencontre se transforme en amitié. Ce même jour, les autorités apprennent à Mustafa sa libération. Des gardes sont chargés de l’escorter immédiatement au bateau qui le ramènera vers son pays natal. Sur son chemin, Mustafa partage ses poèmes et sa vision de la vie avec les habitants d’Orphalese. Almitra, qui le suit discrètement, se représente ces paroles dans des séquences oniriques visuellement éblouissantes. Mais lorsqu’elle réalise que les intentions des gardes sont beaucoup moins nobles qu’annoncées, elle fait tout son possible pour aider son ami. Arrivera-t-elle à le sauver ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 30
- Titre original : The Prophet
- Date de sortie : 02/12/2015
- Réalisateur : Roger Allers, Tomm Moore, Michal Socha, Joan Gratz, Nina Paley, Bill Plympton, Joann Sfar, Mohammed Saeed Harib
- Scénariste : Roger Allers, Hanna Weg d’après l’œuvre de Gibran Khalil Gibran
- Interprètes VO : Salma Hayek-Pinault, Liam Neeson, John Krasinski, Quvenzhané Wallis, Alfred Molina, Frank Langella, Gunnar Sizemore, Assaf Cohen
- Interprètes VF : Mika, Salma Hayek-Pinault
- Montage : Jennifer Dolce
- Musique : Gabriel Yared
- Producteur : Jose Tamez, Salma Hayek, Clark Peterson, Ron Senkowski pour Doha Film Institute, Participant Media, Block / Hanson
- Distributeur : Pathé Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le prophète



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Downton Abbey Le film : La critique
Demain est à nous : La critique
La Maison de la mort : La critique
Chambord : La critique
Le chardonneret : La critique
Watchmen : La déconstruction des super-héros selon Damon (...)
Supergirl : Mitch Pileggi et Cara Buono rejoignent la saison (...)
Marianne : Review de la saison 1
Glow : La série Netflix renouvelée pour une saison 4
Downton Abbey Le film : La critique
9-1-1 Lone Star : Une distribution dominée par Rob Lowe et Liv (...)
The Politician : Trois affiches pour la série de Ryan (...)
Confort de jeu : Le clavier gaming retro-éclairé Strike (...)
Netflix - Bandes annonces : 22 septembre 2019
Crisis on Infinite Earths : Erica Durance rejoint Tom (...)