349 connectés

SDCC 2015 - Agents très spéciaux Code U.N.C.L.E. : Objectif 100% Bad-Ass

Date : 14 / 07 / 2015 à 12h42
Sources :

Collider


Cet article revient sur le panel du film présenté au Comic Con de San Diego 2015 en présence d’Armie Cavill, Henry Cavill, Alicia Vikander, et Elizabeth Debicki.

Faisant une pause dans sa franchise Sherlock Holmes, le réalisateur Guy Ritchie est en pleine préparation de la sortie de Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E, l’adaptation très attendue de la série télévisée de même nom, avec Armie Hammer et le Man of Steel lui-même Henry Cavill. Le trailer suggère une histoire d’espionnage et de détective astucieuse, drôle et attrayante similaire à ce qu’il a fait sur ses adaptations de la légende de Sherlock Holmes, mais l’alchimie entre Hammer et Cavill semble être liée aux propres acteurs eux-mêmes. Les deux jeunes acteurs semblaient avoir un sens élevé de la répartie comique à la fois dans le trailer et dans les échanges qui ont eu lieu lors du panel, qui a offert un aperçu de la façon dont Ritchie a approché l’adaptation, le casting et la direction d’acteurs, ainsi que son enthousiasme lors du tournage sur le plateau.

Aisha Tyler a animé le débat, qui incluait Armie Cavill, Henry Cavill, Alicia Vikander, et Elizabeth Debicki, et le panel s’est ouvert sur une petite vidéo de Guy Ritchie, qui a envoyé un message hilarant au public du Comic-Con. Il s’est même trompé dans les noms des membres de la distribution à plusieurs reprises. Les acteurs ont débuté le panel à partir de la fin du message et de façon non surprenante ont martelé le nom du réalisateur à chaque fois qu’ils y faisaient allusion.

Temps forts du panel :

Quand on leur demande comment ils ont appréhendé leurs personnages, Hammer et Cavill ont répondu qu’ils s’étaient beaucoup appuyés sur le script pour entrer dans cette relation tendue. Cavill a ajouté en parlant de Hammer : « Nous avons apprécié de boire quelques verres ensemble. »

Discutant de la combinaison d’humour et de violence dans le film, Cavill a déclaré que c’était nouveau pour lui et que l’humour a été mis en place par Guy. Hammer a plaisanté en ajoutant qu’ils n’avaient qu’à dire les mots écrit dans le scénario.

Concernant une question sur la période des années 1964-1965, Vikander répond qu’elle a grandi en ayant un certain fétichisme pour les années 1960 en regardant les photos de ses parents prises pendant cette période. Debicki a ajouté que les années 60 étaient une grande période pour les méchants et que ses cheveux pesaient 10 kilos. Tyler a été prompt à rappeler à chacun que 10 kg sont équivalents à 25 livres.

Interpellé sur son accent russe, Hammer a admis que cela le rendait certainement encore plus bad ass.

Questions du public :

Lorsqu’on l’interroge sur les scènes de combat, Cavill a déclaré que la vision de Ritchie était précise mais qu’en ce qui concerne la séquence d’action dans les toilettes, Hammer et lui ont foiré la scène mais que Ritchie a adoré ce qu’ils ont fait.

Lorsqu’on les interroge sur les relations qu’ils ont avec leurs personnages, Debicki n’a pas tardé à dire que « le mal est venu naturellement » pour elle, tandis qu’Hammer décrit son personnage comme « les affaires avant tout ». Vikander ajouté que son personnage était juste directement « bad-ass », et Cavill décrit son personnage Napoléon, comme un « voyou mystérieux ».

Bande annonce Comic Con :

Le long trailer que vous pouvez découvrir ci-dessus met en scène une série de folles poursuites en voitures, de l’action physique sauvage et des séquences de combat, ainsi qu’une poignée de solides répliques. Le trailer s’ouvre sur une scène très drôle qui s’achève sur l’utilisation d’une tyrolienne par les espions américains Cavill et Vikander pour passer le mur de Berlin. Il y a aussi un une scène dans laquelle l’agent costaux de la KGB rencontre le malin Cavill se concluant dans une scène de combat dans des toilettes très drôle, et cela sans compter l’apparition de Jared Harris en tant que superviseur de leur future mission. Il y a aussi une certaine insinuation d’une romance entre le personnage de Vikander et celui de Hammer, alors que la plupart des répliques caustiques reviennent à Cavill. Le trailer se termine par une interprétation vibrante de Feelin Good dans un enchaînement de séquence d’action.



Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E. est Copyright © Warner Bros Pictures Tous droits réservés. Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E., ses personnages et photos de production sont la propriété de Warner Bros Pictures.



 Charte des commentaires 


Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E. : 35 nouvelles (...)
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E. : L’avis (...)
SDCC 2015 - Agents très spéciaux Code U.N.C.L.E. : Objectif 100% (...)
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E : Les affiches des (...)
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E : La bande-annonce qui (...)
Wonder Woman 1984 : L’héroïne en costume (SPOILERS)
Cloak & Dagger : Review 1.03 Stained Glass
Ant-Man et la Guêpe : L’affiche Dolby
Aquaman : Compte à rebours pour la première bande annonce
Lucifer : Netflix sauve la série
American Horror Story : La saison 8 sera un crossover de Murder (...)
Have a Nice Day : La critique
Sky-High Survival : La critique des tomes 1 à 10
Loup-Garou L’Apocalypse : Les premiers suppléments de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 juin 2018