Sin City - J’ai tué pour elle : La critique

Date : 14 / 09 / 2014 à 16h25
Sources :

Unification


Sin City : j’ai tué pour elle est la suite de Sin city sorti en 2005. Il aura fallu attendre 9 ans pour que le deuxième film voie le jour. C’est donc avec un grand plaisir que l’on se replonge dans l’atmosphère très noire et envoûtante de cette ville du péché et de ses habitants parfois torturés.

Tout d’abord le visuel du film, qui est dans la lignée directe du premier opus, est sublime. On retrouve les noirs et blancs tranchés ainsi que les incrustations de couleurs parfois violentes des objets et personnages. Certes l’effet de découverte n’est plus présent mais le film est une véritable claque visuelle.

Le film existe en 3D et en 2D, mais je n’ai pas vraiment vu l’apport qu’offre la 3D au film par rapport à une projection classique...

La mise en scène des deux coréalisateurs, Frank Miller et Robert Rodriguez, est remarquable. Le découpage des scènes donne parfois l’impression de voir le roman graphique dont le film est tiré prendre subitement vie. Certaines séquences donnent presque l’impression de voir la case en entier de la BD s’animer.

Le montage est aussi extrêmement précis. Il ne perd jamais le tempo parfois très rapide du film tout en étant rythmé par une musique bien percutante. La succession des scènes se fait avec des transitions parfois imperceptibles.

Les décors et costumes sont magnifiques. Le souci du détail et les effets spéciaux créent une véritable atmosphère qui nous happe dans le film sans jamais nous lâcher jusqu’à la fin du générique.

Les acteurs sont très bons. On en retrouve d’ailleurs un certain nombre du premier film. Que ce soit les "méchants" qui sont particulièrement bien campés comme le sénateur Roark interprété par Powers Boothe. Les "gentils", qui aiment bien tout casser et tuer en cours de route pour une certaine forme de justice, comme les excellents Mickey Rourke et Josh Brolin. Et surtout les femmes fatales, nombreuses et sublimes, Eva Green et Jessica Alba en tête.

Le scenario de Frank Miller reprend principalement l’histoire de son deuxième volume de la série des Sin City : J’ai tué pour elle. Seul l’introduction et la conclusion diffèrent du livre. Par contre j’ai trouvé l’histoire un peu moins intéressante que celle du premier volume (et film).

Au final Sin City : j’ai tué pour elle est un film visuellement remarquable. Son histoire très sombre et cruelle est matinée de quelques moments de grâce qui viennent éclairer l’écran. La réalisation, le montage et l’interprétation impeccable des acteurs en font un film extrêmement plaisant à regarder. L’extrême violence du film le réserve néanmoins à un public averti.

Un film à voir et à ne surtout pas manquer si on a apprécié le premier volet.

SYNOPSIS

Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d’un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n’aspire plus qu’à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv…
Tous vont se retrouver au célèbre Kadie’s Club Pecos de Sin City…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 42
- Titre original : Sin City : A Dame to Kill For
- Date de sortie : 17/09/2014
- Réalisateur : Frank Miller, Robert Rodriguez
- Scénariste : Frank Miller
- Interprètes : Eva Green, Josh Brolin, Jessica Alba, Bruce Willis, Mickey Rourke, Joseph Gordon-Levitt, Rosario Dawson, Jamie Chung
- Photographie : Robert Rodriguez
- Montage : Robert Rodriguez
- Musique : Robert Rodriguez, Carl Thiel
- Costumes : Nina Proctor
- Décors : Steve Joyner, Caylah Eddleblute
- Producteur : Sergei Bespalov, Aaron Kaufman, Stephen L’Heureux, Mark C. Manuel, Alexander Rodnyansky, Robert Rodriguez pour Aldamisa Entertainment, Demarest Films, Miramax Films, Quick Draw Studios, Solipsist Film, Troublemaker Studios
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Leila et ses frères : La critique
America Latina : La critique
Memories : La critique
Là où chantent les écrevisses : La critique
Vesper Chronicles : La critique
The Continental : La série John Wick réserve une chambre chez (...)
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique
Kung Fu Panda : Un 4e film programmé pour 2024 !
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds And Snakes : Viola Davis (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 18 août 2022
She-Hulk - Avocate : Un premier épisode énorme pour Mark (...)
For All Mankind : Encore une fin tragique pour la série Apple TV+ (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Des chasses (...)