532 connectés

EXCLUSIF - Metal Hurlant : Notre interview de Karl E. Landler

Date : 11 / 07 / 2014 à 14h25
Sources :

Unification


A l’occasion de la diffusion, ce vendredi sur France 4, de la saison 2 de Metal Hurlant, l’acteur Karl E. Landler revient sur sa participation à la série, où il interprète le personnage de Khondor, et son parcours professionnel.

Rencontre avec un acteur qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis un mec cool qui aime vivre des tonnes de vies. J’utilise les films pour cela. Le concept est plutôt pas mal, tu vas sur un plateau de tournage et tous les gens autour de toi t’aident pour réaliser ton rêve : Etre le temps d’un film une personne différente, un mercenaire de l’espace ou encore un archiviste dans un monde post apocalyptique… Silence… Ca tourne.

Vous êtes acteur mais avez aussi été cascadeur (Le transporteur, Banlieue 13). Qu’est-ce qui vous a poussé vers ces métiers-là ?

L’envie de prendre des fous rires. Les making off et les scènes ratées de films m’intéressaient bien plus à l’époque que le film lui même. Je me disais ils doivent bien se marrer et en plus c’est leur métier. Friends a été un déclic pour moi. J’avais aussi envie de courir un flingue à la main sur des voitures sans me faire arrêter. Le cinéma m’a permis de réaliser ce petit rêve, lors d’un tournage dans les rues de Moscou avec une trentaine de flics me poursuivant, le vrai kiffe.

Vous avez doublé Jason Statham dans Le Transporteur et donné la réplique à Robert Knepper, ça fait quel effet de se retrouver face à un acteur avec un charisme aussi diabolique ?

Souvenir !! C’était le premier jour de tournage du film Transporteur 3. Ce jour là Jason était en retard alors j ai sauté dans son costume pour que Le réalisateur, Olivier Megaton sous l’œil de Luc Besson puisse commencer. Je me retrouve donc derrière une porte du décor au côté de Robert Knepper. Juste avant de commencer la scène, Je le regarde et lui dis : « Hello I am Karl », il me répond : « Hello I am Robert » probablement surpris de me voir à la place de Jason. Olivier nous sort de ce flottement en lançant « Action » et la scène commence… (Rire)

Comment se passe une journée de tournage dans une production hollywoodienne ?

Tout dépend du budget et des stars attachées au film. C’est eux vraiment qui peuvent définir le budget, bien qu’aujourd’hui les franchises deviennent plus importantes que les acteurs eux- mêmes. Sur de gros films Hollywoodiens, le tournage va de 5 à 8 mois parfois dû aux effets spéciaux et à une logistique beaucoup plus lourde. Mais à Hollywood, il y a des petits films indépendants sans excès qui sont magnifique à voir.

Quelle est la pire anecdote dont vous vous souvenez lors d’un tournage ?

C’est un métier passionnant, difficile de trouver la "pire" anecdote. Quels que soient les problèmes ou difficultés rencontrés sur le plateau de tournage on en a garde toujours un bon souvenir. Le pire qui puisse arriver je pense c’est d’avoir un acteur un peu célèbre en mal d’ego qui décide de te mener la vie dure sur le set. Heureusement ça ne m’est pas encore arrivé, et je pense qu’il serait bien reçu…

En tant qu’acteur, quel genre de rôle aimez-vous jouer particulièrement ?

J’aime de plus en plus les rôles complexes et trouve du plaisir à aller chercher des émotions variées, construire un personnage, creuser de plus loin en tant qu’acteur, aller chercher en soi une matière plus brute pour étoffer ton rôle. C’est un procédé qui prend du temps, des années, on évolue constamment de par la vie, les expériences professionnelles et personnelles. Si on s’investit vraiment dans ce que l’on fait c’est une profession merveilleuse et en tant qu’acteur on est en constante évolution, d’un projet à l’autre.

Vous avez joué dans la saison 2 de la sérié science-fiction française Metal Hurlant comment vous êtes-vous retrouvé dans cette aventure ?

J’ai eu la chance de rencontrer Justine Veillot et Guillaume Lubrano respectivement producteur et réalisateur de la série avant le tournage de la saison 2. On a discuté de mon profil et du fait que je pouvais assurer des grosses séquences actions. On a parlé de Khondor, un personnage qui rencontre un certain succès aujourd’hui et de Byron, que j’interprète également, pour un deuxième épisode.

Pouvez-vous nous parler davantage de cette deuxième saison ?

Cette saison évolue vraiment. Elle reste fidèle à l’univers métal hurlant et de ses créateurs tout en prenant un peu plus de liberté. Contrairement à la première saison, il y a des petites surprises durant les épisodes et il n est pas impossible de voir certains personnages d’un épisode intervenir dans un autre épisode. Un crossover intéressant pour les téléspectateurs qui pourront connecter certains épisodes les uns aux autres.

La série a accueilli de nombreuses personnalités américaines comme Joe Flanigan (Stargate Atlantis), John Rhys Davis (Sliders, Indiana Jones, Le Seigneur des Anneaux) ou encore Scott Adkins (Expendables 2, Zero Dark Thirty) savez-vous si certains acteurs étaient réticents avant de venir jouer dans une série française ?

La popularité de Metal hurlant et de ses comics books dans le monde n’était plus à démontrer. Les acteurs connaissaient cet univers et sinon, ils avaient la possibilité de consulter les magazines pour avoir un aperçu. Ce sont des comics cultes. La vraie difficulté je pense, était de les convaincre du sérieux du projet, étant un projet Sci-Fi français. Après les premières images de la saison 1, Guillaume à réussi son pari et n’avait plus vraiment à forcer pour avoir ce top casting déjà habitués à l’univers de la Science-Fiction.

Vous incarnez dans la saison 2, le rôle de Khondor, pouvez-vous nous parler de votre personnage et du rôle qu’il aura dans la série ?

Khondor est un personnage qui a réussi à prendre vie. Il a son propre épisode et a été très bien reçu par les téléspectateurs lors de sa diffusion aux Etats-Unis. C’est un chevalier très respecté, le dernier de son espèce, qui est devenu le protecteur d’un peuple en perdition. La Princesse Alaria, interprétée par l’actrice anglaise Marem Hassler, se meurt, Khondor décide alors de traverser toute la galaxie et botter les fesses de quelques irréductibles au passage afin de pouvoir rencontre l’Alchimiste (John Rhys Davies), qui possède l’antidote.

Combien d’heure de maquillage pour arriver à ce résultat ?

2 h 30 tous les matins et 1 h 30 après le tournage pour l’enlever. L’équipe SFX était génial. Ils ont fait un travail incroyable tout au long du tournage de la série.

Vous avez eu une scène assez "hot" avec l’actrice française Frédérique Bel dans la série, comment s’est passé votre rencontre ?

C’était en jouant un autre personnage - Byron, dans un autre épisode, Second fils avec Dominique Pinon et Guillaume Dolman. Frédérique Bel est géniale. Elle est très drôle et à la fois très professionnelle. Ce fût un plaisir de travailler avec elle. On a eu l’occasion de tourner d’autre séquence avant cette fameuse scène "hot" et lorsqu’on s’est retrouvé à faire nos "cascades" dans ce lit ce fût un véritable plaisir... Quel Métier ! (rire)

La chaine américaine Syfy vient d’acquérir les droits de diffusion pour Metal Hurlant, une bonne visibilité pour vous, pensez-vous que cela accélèrera votre carrière aux USA ?

C’est toujours positif d’avoir un show chez eux dont tu es l’un des acteurs principaux et surtout en anglais, ça aide pour avoir d’autres rendez-vous. Maintenant, ce n’est pas le seul show aux US, il faut toujours faire ces preuves. Je dirai que les perspectives sont très intéressantes…

Vos projets à venir ?

En Télé, je serai sur TF1 dans le rôle titre d’un des épisodes de Section de Recherche.
Concernant Métal Hurlant, la saison 3 est en développement, hâte de rempiler avec cette team géniale ! Ah oui, j’aimerai vraiment jouer dans Lazy Company de Samuel Bodin avec mon pote Alban Lenoir. A force de le crier partout ça va peut être finir par arriver ! (rire)

Côté cinéma, les projets concrets sont la coproduction d’une trilogie de longs métrages indépendants appelés L.A.X., trilogie réalisée par Joshua Caldwell. Le premier LAYOVER est aujourd’hui en festivals et a été très bien reçu lors de sa première au festival international de Seattle, un festival majeur aux USA. Je tiens le rôle principal au côté de Nathalie Fay. Le deuxième ASSASSIN démarre au début de l’année prochaine avec Marem Hassler en actrice principale. Dans celui-ci, je jouerai le bad guy.
Tournage également d’une comédie franco-américaine, Slate and Kelly de Jane Clark au côté de Thierry Lhermitte et Said Taghmaoui. Bilan, je pense qu’on va bien se marrer !


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Mr. Mercedes : La série adaptée de Stephen King arrive sur (...)
Moonbase 8 : Bandes-annonce et date de la comédie Showtime
Moonbase 8 : La comédie spatiale Showtime pour cet automne
Mimic : Le film devient série télé
Madame est servie : Une séquelle en préparation avec Tony Danza (...)
Star Trek Discovery : Jonathan Frakes et le nouveau casting de la (...)
The Batman : Robert Pattinson craint de tout gâcher
Jurassic World Dominion : L’importance des stars de la (...)
Lucifer : Un ajout important pour les saisons 5B et 6
Warrior : Review de la Saison 2
The Witcher : Eskel sera finalement incarné par Basil (...)
Manifest : Holly Taylor pour la série de mystère de NBC
Un monde ailleurs : La critique
Festival de la Finlande en 3 films : La programmation
Dirty Diana : Un drame érotique avec Demi Moore pour (...)