325 connectés

La Belle et la Bête à Mogador : Notre avis

Date : 20 / 10 / 2013 à 19h10
Sources :

Source : Unification



Nous avions eu l’immense privilège d’assister à la Master Class d’Alan Menken en juillet dernier pour la présentation du nouveau musical du théâtre Mogador. Il était donc temps d’assister à une des premières représentations de La Belle et la Bête pour vous donner notre avis.

Dessin animé emblématique du renouveau de Disney dans les années 90, qui ne connait pas les chansons oscarisées d’Howard Ashman et Alan Menken ? D’abord spécialistes de la comédie musicale de Broadway, il était plus que logique de voir leur oeuvre adaptée sur les planches. Pour passer d’un film d’une heure et demi à un Musical de 2 h 30, Menken a du composer toute une série de nouvelles chansons. Celles ci s’intègrent plutôt bien à l’histoire et permettent de donner leur moment à des personnages qui n’avaient pas de chansons dans l’oeuvre originale.

Ce n’est pas une surprise, ce sont les chansons les plus typées Broadway qui fonctionnent le mieux sur scène. C’est le cas de C’est la fête et de Gaston et dans une moindre mesure de Belle qui ouvre le bal du Musical. Des chorégraphies endiablées associées aux superbes interprétations des acteurs ne peuvent qu’emporter l’adhésion des spectateurs. Je suis un peu plus réservé quant aux chansons individuelles qui m’ont semblé un peu trop statiques et donc trop en contraste avec les grands numéros chorales.


On est admiratif sur le ballet technique de changement des décors. C’est une mécanique de haute précision qui participe pleinement à la magie du spectacle. Costumes acidulés et décors rappellent à 100% le dessin animé. Néanmoins, je me rappelle avoir été beaucoup plus impressionné par le défi artistique du Roi Lion, premier Disney a avoir été montré à Mogador.

L’interprétation est de haut vol. Marion Taris (Belle) est époustouflante avec une voix cristalline parfaite pour son rôle. Difficile est la tache de Yoni Amar dans le rôle de la Bête, particulièrement quand costume et maquillage ne permet pas à la salle de distinguer clairement ses expressions faciales. La grande force des Disney est la myriade de personnages secondaires qui apportent l’humour. Là aussi c’est un sans faute. Personnellement, je n’avais pas tellement apprécié Gaston et Le fou dans le dessin animé. C’est le contraire ici tant les personnages ont un impact sur scène par leur dynamisme et le comique des situations.

Bien entendu, le spectacle est en rodage et pour l’instant cela se sent, notamment sur le final qui m’a semblé bizarrement exécuté. Certes, la fin christique de la Bête pouvait difficilement être conçue sur scène comme dans le film, mais la mise en scène retenue m’a semblé exclure tout impact émotionnel.

La Belle et la bête est sans aucun doute un des superbes spectacles à voir sur Paris cette année.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Japan Expo 2014 : Rencontre avec Shoko Nakagawa
Japan Expo 2014 : Damned - Le Retour
Japan Expo 2014 : Sailor Moon - La Comédie Musicale
Japan Expo 2014 : Le Visiteur du Futur - Les futurs projets de (...)
Japan Expo 2014 : Ryuhei Tamura - La conférence publique

Star Wars Rebels : Nouvelle bande annonce étendue
Hercule : Bande annonce, affiche, photos, vidéo...
SDCC 2014 - Jurassic World : Colin Trevorrow dévoile un artwork (...)
Bones : Booth va devoir apprivoiser cet ancien de 24 heures (...)
Agents of S.H.I.E.L.D. : Lucy Lawless signe pour un rôle (...)
Les Gardiens de la Galaxie : Un fan art de Matt Ferguson (...)
The Raid 2 : La critique
SDCC 2014 - The Walking Dead : Héros en ordre de bataille
Sin City - J’ai tué pour elle : Le gang (presque) au (...)
Les Gardiens de la Galaxie : James Gunn réalisera-t-il le 2 (...)