340 connectés

Norman Foster, une vie d’architecte : La critique

Date : 14 / 05 / 2012 à 20h10
Sources :

Source : Unification


SYNOPSIS



À travers un voyage dans de nombreux pays, ce documentaire suit l’ascension de Norman Foster, né dans une famille populaire de Manchester et reconnu aujourd’hui comme l’un des architectes les plus brillants de son époque.

NOTRE AVIS




Wouah !

Difficile d’exprimer mon sentiment à la vision de ce film.

Juste : J’ai envie de le revoir.
Tant pour la qualité des images, exceptionnelles, dans le « captage des lignes, de l’atmosphère » que dans la présentation simple et à la fois sophistiquée du personnage. Et c’est bien là le point central de ce documentaire, un personnage à la « complexité si abordable ». Viendra-t-on nous parler de talent, voire même de génie, le plus intéressant dans ce film est la découverte d’un aventurier des temps modernes. Qui a bâti sa vie à l’image de ses constructions, qu’on ne peut oser appeler « immeubles » tant elles sont vivantes et porteuses de promesses pour l’avenir de l’Humanité.

Le charismatique personnage de Norman Foster est taillé pour la fiction et je rêve de voir un biopic de cet homme-là ! Quel super long métrage en perspective ! Un documentaire c’est trop court pour raconter une telle vie. Même si celui-ci est parfaitement étayé.

En attendant ce film à l’esthétisme sans faille, lui rend un vibrant hommage. Bien mérité. Je ne m’étalerai pas sur la facture, vous l’aurez compris, le film est magnifique, admirablement mis en musique, et nous entraîne dans un univers assez peu exploré jusqu’ici. On ressent toute la révérence des réalisateurs Norberto Lopez Amado et Carlos Carcas pour leur sujet, et on apprécie leur propre talent d’artistes. Un film qui exerce une sorte de fascination, pour peu qu’on s’intéresse à la prospective, qui ravira les amateurs de Fantastique et de Beauté à l’état pur.

Un traitement quasi philosophique qui pousse à la réflexion, en douceur, et tout en admiration. Il y a le plaisir de contempler, il y a aussi celui de comprendre et de s’interroger. On sort en se sentant plus intelligent. Les yeux remplis de merveilles.

Prodigieux.

BANDE ANNONCE





FICHE TECHNIQUE




- Durée du film : 1h 18
- Date de sortie : 16 mai 2012
- Titre original : How much does your building weigh, Mr. Foster ?
- Réalisateurs : Norberto Lopez Amado et Carlos Carcas
- Scénariste : Deyan Sudjic
- Directeur photo : Valentín Álvarez
- Musique : Joan Valent
- Producteur : Elena Ochoa
- Distributeur : Bodega Films



LIENS


- Lien vers site officiel du film
- Lien vers fiche allociné.fr


PORTFOLIO



<album|id_article=20570>


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Zombillénium : La critique
Le Monde secret des Émojis : La critique
Le vent dans les roseaux : La critique
Laissez bronzer les cadavres : La critique
Lego Ninjago, le film : La critique

L’intégrale des minichroniques de Goscinny [DVD] : La (...)
[EXCLU UNIF] Exposition Zombillénium : La rencontre avec Arthur (...)
Trailers voDvd & co : 18 octobre 2017
Bragelonne : Les publications d’octobre 2017
Solo - A Star Wars Story : Et oui... c’est bien le (...)
Bandes Annonces & Co : 18 octobre 2017
Star Trek Discovery : Review 1.05 Choose Your Pain
Gambit : Un nouveau héro pour la St Valentin
Stranger Things : La bande annonce finale de la saison (...)
Lore : Review des premiers épisodes