272 connectés

Constellation 2000

Date : 04 / 03 / 2000 à 00h00

Le 4 mars 2000, un événement unique en son genre s’est tenu à Paris. Toute l’équipe d’Unification est très fière de sa réussite, et nous tenons à remercier tous les fans qui nous ont rejoint et ont fait de la convention un succès. Pour vous aider à vous replonger dans l’ambiance, et pour permettre à ceux qui n’ont pu être là d’y goûter, voici un reportage en images. Enjoy !





C’était la première fois en France ! Et ils ne s’y sont pas trompés en arrivant par centaines ce samedi 4 mars à l’espace Reuilly : venus de Paris, de province, mais aussi d’Angleterre, de Belgique ou d’Italie, les fans de Star Trek et d’Invasion Planète Terre ont répondu avec enthousiasme à l’invitation de Star Trek Unification pour la toute première convention consacrée aux univers imaginés par Gene Roddenberry. Une convention, c’est une réunion « à l’américaine » de fans venus participer à un dialogue avec leurs acteurs préférés. C’est aussi l’occasion de se rencontrer et de discuter autour d’objets « cultes » présentés par des exposants venus du monde entier : cartes de collection, jouets, costumes, livres, cassettes, objets dédicacés alimentent la conversation des curieux et des collectionneurs. Mais les vraies vedettes de la journée, c’étaient bien sûr les réalisateurs et acteurs venus tout droit des studios américains pour partager leurs expériences avec leurs fans français.


D’entrée, Mark Altman et Robert Meyer Burnett ont en fait rêver plus d’un : et si, un jour, deux fans du célèbre capitaine Kirk tombaient nez à nez avec celui qui l’incarne, William Shatner ? C’est cette idée qui a donné naissance à leur film « Free Enterprise », où l’interprète du premier capitaine de l’U.S.S. Enterprise se livre à sa propre parodie : complètement déjanté, le William Shatner du film rêve de monter la pièce « César » de Shakespeare... en comédie musicale rap ! Même s’ils prétendent que leur film n’est en rien autobiographique, Mark Altman et Robert Meyer Burnett témoignent d’un tel attachement pour leurs personnages qu’on ne peut s’empêcher de les imaginer à la place des deux fans entraînés aux côtés de ’Bill’ Shatner dans le montage de sa comédie musicale loufoque. Faisant démentir la rumeur qui voit en lui un mégalomane invétéré, William Shatner s’est prêté volontiers au jeu, allant jusqu’à surprendre réellement les deux réalisateurs : le tournage voulait en effet qu’un groupe de rap monte sur scène aux côtés de Shatner... Mark Altman et Robert Meyer Burnett se voyaient mal négocier une idée aussi farfelue avec le groupe de durs de dur qu’ils avaient contacté, lorsque William ’Captain Kirk’ Shatner est arrivé et a littéralement amadoué les rappeurs, comme s’ils taient retombé en enfance !


C’est ensuite Richard Arnold qui est monté sur scène. Considéré comme LE fan de Star Trek depuis trois décennies, il est devenu consultant auprès des studios Paramount, où il a aidé les scénaristes à concevoir des histoires dans la continuité de l’univers Star Trek (ce qui n’est pas une mince affaire puisqu’il faut pour cela jongler avec les 79 épisodes de la première série, les 179 épisodes de la Nouvelle Génération, les 9 films, les 179 épisodes de Deep Space Nine, et Voyager qui n’en est rendu encore qu’à six saisons sur les sept prévues !) Evidemment, la salle a assailli de questions ce véritable puits de connaissance qui a eu la chance de côtoyer tous les acteurs, mais surtout Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek, auquel un film biographique a permis de rendre hommage.


Un entracte spectaculaire a agrémenté la pause de midi, puisqu’un groupe d’escrimeurs américains, les " Crosswords ", spécialistes des cascades de films de cape et d’épées, a réalisé quelques passes d’armes émérites... sur un parquet un peu glissant. Après avoir révélé quelques trucs d’escrime bidon utilisés par les acteurs lorsqu’ils manient le fleuret, l’épée et le bouclier, ils se sont lancés dans un " véritable " combat... Quel rapport avec Star Trek ? Tout simplement, c’étaient des Klingons qu’ils interprétaient : ces guerriers ne dédaignent pas utiliser leurs bat’leth, plutôt que de simples phasers !




Pendant ce temps, les fans pouvaient se restaurer au bar, où le serveur n’était autre que Mux, le Ferengi...



L’après-midi a été consacré aux acteurs et tout d’abord à l’équipe d’Invasion Planète Terre. C’est en effet un trio infernal qui arrive sur scène avec Leni Parker, l’actrice qui interprète Da’an, le Compagnon Taelon des Etats-Unis, Richard Chevolleau, alias Augur, l’informaticien génial allié à la Résistance et Von Flores, dans le rôle de l’ignoble agent Sandoval, collaborateur du sinistre Zo’or. Richard Chevolleau en particulier anime la séance des questions - réponses avec l’espièglerie propre à son personnage d’Augur. Lorsqu’on demande à son collègue Von Flores : " Aimez-vous vous revoir à la télévision ? ", et que celui-ci répond, un peu gêné : " Non, comme tous les acteurs, j’ai horreur de regarder ce que j’ai joué. ", Richard Chevolleau s’empresse d’intervenir : " Moi non plus, je n’aime pas du tout le voir jouer. D’ailleurs, je coupe toutes les scènes où je n’apparais pas avant de revoir un épisode ! ". Aux nombreuses personnes qui suivent assidûment la série sur Canal +, les acteurs n’ont pas voulu trop en dire sur la troisième saison actuellement en diffusion. Mais à en croire Leni Parker, qui a d’ailleurs eu la surprise de rencontrer sa doublure en VF (un homme !), les relations entre Zo’or et Da’an ne sont pas en voie d’amélioration !


A leurs côtés se tenait un hôte de marque puisqu’Eugene Roddenberry, le fils de Gene Roddenberry, occupe le poste de conseiller technique de la série Invasion Planète Terre. Une histoire de famille donc, puisque Majel Barret Roddenberry, sa mère, en est la productrice exécutive. Eugene a d’ailleurs transmis de la part de sa mère un message enthousiaste, assurant qu’elle regrettait de ne pouvoir s’être rendue en France, où elle est ravie de voir l’œuvre de son époux si appréciée.


Pour conclure cette journée déjà bien remplie, c’est un important personnage récurrent de Star Trek : Deep Space Nine qui avait été invité par Unification. Aron Eisenberg, en effet, interprète Nog, un Ferengi, le premier à intégrer Starfleet, neveu de Quark (Armin Shimmerman, connu aussi pour son rôle du principal Snyder dans Buffy). Nog partage avec Gul Dukat et Morn le privilège d’apparaître dans le premier et le dernier épisode de la série, même s’il n’est pas un personnage principal : il intervient d’ailleurs dans de nombreux pisodes, et prend beaucoup de profondeur vers la fin de la série. Aron Eisenberg était d’ailleurs surpris d’apprendre que Deep Space Nine n’en était qu’à sa troisième saison en France... alors qu’il a tourné l’année dernière la septième et ultime saison de cette série ! Malgré la tentation qu’il avait de révéler certains détails survenus dans ces derniers épisodes, Aron Eisenberg s’est retenu de trop en dire, préférant finalement se livrer à un petit jeu avec le public : mesurer à l’applaudimètre qui était le personnage préféré des Français. Les résultats ne laissent planer aucun doute : Julian Bashir (joué par Alexander Siddig) est bien le personnage préféré des Françaises dans la série Deep Space Nine...


Mais Aron ’Nog’ Eisenberg n’était pas venu seul puisque Max Grodénchik, qui interprète son père Rom avait fait également le déplacement. Le voilà sur scène en invité surprise ! Et cette fois, il était venu avec son dentier de Ferengi pour pousser sa désormais célèbre " complainte " : une chanson où le pauvre Rom rêve d’hériter du bar de son tyrannique frère Quark. Invité d’honneur d’Unification lors de sa Journée Star Trek 1998, Max Grodénchik est un amoureux de la France, toujours prêt à essayer gentiment de s’exprimer dans notre langue. Il sera difficile de l’empêcher de venir lors d’une prochaine convention !



Pour en savoir encore plus

L’organisation est tellement encouragée par la réaction enthousiaste des fans qu’elle ne rêve déjà qu’à une chose : la convention 2001 pour fêter un nouveau millénaire de Science-Fiction en France !

D’autres photos, classées par thème :


Le CD Photo est en préparation, bientôt disponible

Photos de Frank Mikanowski




 Charte des commentaires 


Unification au 13h de France 2 - 6 mai 2009
Unification chez Cauet (Virgin Radio) 4 mai 2009
Wolverine Hugh Jackman Paris 17 avril 2009
Star Trek 11 - Conférence de presse 14 avril 2009
Migennes Collector 28 février-1er mars 2009
Star Trek - Short Treks : Review 2.02 The Trouble with (...)
The Suicide Squad : Les premières images du tournage
Crisis on Infinite Earths : L’équipe (presqu’au (...)
The Eternals : Richard Madden en pleine action
Le Voyage du Dr Dolittle : Enfin une première bande annonce
Prime Video - Bandes annonces : 14 octobre 2019
The United States of Al : La nouvelle sitcom du créateur de Big (...)
Warrior Women : La critique
Katla : La catastrophe volcanique aura un nom sur Netflix
Les chemins de la haute ville : La critique