COMIC CON PARIS - Doctor Who : Steven Moffat ment tout le temps aux journalistes et l’assume ! (spoilers)

Date : 05 / 07 / 2011 à 00h20
Sources :

Source : Unification France



Le Comic Con Paris a été l’occasion pour tous les journalistes, et les fans de Doctor Who, les deux catégories pouvant se recouper, de rencontrer Steven Moffat, l’actuel showrunner de la série. S’il n’a pas révélé un seul spoiler concernant la seconde moitié de la saison 6 qui sera diffusée en Angleterre, il a répondu à de nombreuses questions. En voici les éléments principaux. A noter l’hilarité de la salle et de Steven Moffat lorsqu’Alain Carrazé a demandé aux spectateurs qui n’ont pas vu la première partie de la saison 6 encore inédite en France et qui ont peur des spoilers de partir : deux personnes seulement se sont levées.


Contrairement à ce qu’il avait répété plusieurs fois, Steven Moffat a révélé qu’il n’a jamais écrit à l’âge de 7 ans une lettre à la BBC pour devenir le showrunner de la série. Il était trop occupé à vouloir devenir le Docteur. Il a inventé cette anecdote pour rappeler qu’il en avait l’envie depuis longtemps. Il a par contre envoyé des signaux la BBC tout au long de sa carrière depuis l’annulation de la série en 1988 : il a créé dans Coupling un personnage fan de Doctor Who, et avait écrit l’épisode comique Doctor Who and the Curse of Fatal Death pour le Télethon anglais à la fin des années 90. Steven Moffat a plaisanté en disant que si Russell T. Davies était la personne parfaite en 2005 pour faire revivre la série, il lui avait écrit non seulement pour le féliciter, mais aussi pour lui rappeler son adresse courriel.


Lorsqu’il a écrit Blink, il s’était retrouvé face à une difficulté : devoir faire un épisode alors que David Tennant n’était pas disponible. Et l’épisode a été plus facile à faire que prévu. Il est en effet beaucoup plus terrifiant : que fait-on quand on a affaire à un ennemi du Docteur sans que celui-ci ne puisse venir nous aider ? Il a comparé cette situation à la seconde moitié de Bilbo le Hobbit : dans le roman de Tolkien, Gandalf se retire en plein milieu de l’histoire, laissant les Hobbits seuls face au danger.

Concernant l’utilisation du voyage dans le temps au sein même de chaque épisode, il a souligné qu’il considérait comme un gâchis si le Docteur débarquait dans une époque et un lieu, avait une simple aventure qui se résolvait, puis repartait vers d’autres aventures. Si le Docteur a une machine dans le temps, il faut qu’elle devienne elle-même un élément de l’intrigue comme c’est le cas dans le dernier épisode de la saison 5 ou les premiers de la saison 6. En outre, il y a un aspect émotionnel : avec cette machine, le Docteur est quelqu’un pour qui toutes les personnes qu’il connaît sont toujours vivantes.


Steven Moffat préfère aussi la dynamique de deux compagnons autour du Docteur. En effet, cela met le Docteur dans une situation de recul : il n’est plus le seul compagnon d’une personne, mais de deux. Autrement ils peuvent discuter entre eux du Docteur.

Le showrunner a aussi expliqué que chaque fois qu’il a écrit pour Doctor Who, il l’a fait en adaptant l’écriture à l’acteur au fur et à mesure qu’il s’incorporait le rôle. Prenant exemple du fez qui distrait Matt Smith à la fin de la saison 5, il a dit que cette scène n’aurait jamais été possible avec David Tennant.

Le Docteur pourrait un jour être une femme : si Moffat a toujours eu une inquiétude sur le fait qu’il se régénère en femme rende plus difficile l’unité de toutes les versions précédentes avec la nouvelle, ce sentiment se dissipe peu à peu au fur et à mesure qu’on lui pose la question. La quasi-totalité de la salle a levé la main quand il a demandé qui était prêt à accepter une femme dans le rôle. Et Steven Moffat a à l’esprit beaucoup de femmes qui pourraient incarner le Docteur.


Jack Harkness pourrait revenir dans Doctor Who, mais dans deux conditions : qu’il ne meure pas dans la prochaine saison de Torchwood, et que John Barrowman soit disponible. Dans tous les cas, il faudra une bonne histoire selon Moffat : il ne le fera pas revenir simplement pour le faire revenir. Et cette règle s’applique pour tous les anciens compagnons. Et comme Russell T. Davies, il pense qu’il y aurait une rencontre encore plus intéressante : celle de Jack et de River Song. On est en effet très curieux de voir comment Jack se comporterait avec elle, et quelle serait la réaction du Docteur !

River Song a aussi été l’objet d’une question : quand a-t-il décidé quelle serait son identité ? Tout d’abord, il s’agissait d’une astuce scénaristique. Il était très pratique que l’un des astronautes connaisse le Docteur (sans qu’il ne la connaisse encore) afin que celui-ci ne soit pas arrêté, alors qu’il était la seule personne présente dans une bibliothèque où tout le monde avait disparu. Le jeu d’acteur de David Tennant et Alex Kingston ont fait le reste. Et il a créé le personnage d’Amy avec dès le début la volonté d’en faire la mère de River. Et s’il a rappelé que River Song était la bien la fille d’Amy, cette révélation n’est rien par rapport à ce qui reste à venir.

Nous lui avons demandé lors de la table-ronde entre journalistes s’il pensait, comme Russell T. Davies l’envisage en quittant Torchwood prochainement, qu’il se lasserait de détruire et sauver le monde et reviendrait dans le monde des séries réalistes. Moffat a répondu qu’il avait beaucoup plus évolué et travaillé dans le monde de la science-fiction, avant Doctor Who, que Davies : si cela pourrait arriver un jour, il n’est pas près de se lasser pour le moment de cet univers !

En 2013, la série aura 50 ans : la BBC lui a déjà demandé ses projet, et il nous promet que ce sera la meilleure année que tous les fans de Doctor Who connaîtront !

Et dernière chose : Steven Moffat a reconnu mentir tout le temps aux journalistes, et qu’il l’assumait totalement. En conséquence, toutes ces informations sont-elles vraies ? Nul ne le sait !

Crédits photo (ci-dessous) : Alexane Trubert.


Doctor Who est Copyright © BBC Tous droits réservés. Doctor Who, ses personnages et photos de production sont la propriété de BBC.



 Charte des commentaires 


Doctor Who - Flux : Bande annonce complète pour la 13e (...)
Doctor Who : Une nouvelle menace dans le teaser pour (...)
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
Doctor Who : Adieu Jodie Whittaker !
SDCC 2021 - Doctor Who : La bande annonce de la saison (...)
Matrix Résurrections : La nouvelle bande annonce
Morbius : Le vampire vivant de Sony, le Kurt Cobain de (...)
Casa de papel : Review de la dernière saison - 2ème partie
The Flash : Le retour de Robbie Amell pour la saison (...)
Extraordinary : The Boys au féminin pour Disney+ ?
Prime Video - Bandes annonces : 6 décembre 2021
Cabinet of Curiosities : Rupert Grint pour l’anthologie (...)
Magic Mike’s Last Dance : Channing Tatum et Steven (...)
Fabled Lands : La gamme de livres dont vous êtes le héros
Cinéma - Bandes Annonces : 6 décembre 2021