260 connectés

Comic-Con Paris 2010 : EXCLUSIF - Interview de Simon Astier (Hero Corp)

Date : 16 / 07 / 2010 à 00h15
Sources :

Source : Unification



C’est la dernière interview de ce week-end et c’est grâce à Alain Carrazé que l’équipe de Hero Corp était présente à cette deuxième édition de la Comic Con française et que nous avons eu le plaisir de rencontrer Simon Astier, créateur, scénariste et interprète de la série.

Après une rapide présentation du site, de l’Association et de ses activités, Simon nous branche tout de suite sur Star Trek 11. Il avoue qu’il a bien aimé le film de J.J. Abrams et que le traitement que celui-ci a fait du mythe Star Trek, le jeu des acteurs (en particulier celui d’Eric Bana) lui ont bien plus. Puis nous passons aux questions relatives à Hero Corp.


Est-ce que vous êtes contents de l’accueil des fans pour la saison 2 de Hero Corp ? Vous attendiez-vous à un tel succès lorsque vous avez réfléchi à l’élaboration de la série ?

Nous sommes tous ravis de l’accueil des fans vis-à-vis de la série. Nous n’avons pas été surpris par le succès car nous avions fait tout notre possible pour arriver à ce résultat mais nous n’imaginions pas atteindre ce niveau. Cela peut en partie s’expliquer par le fait que le côté humoristique de la série n’empêche pas un grand respect de notre part pour l’univers des Super Héros et que nous avons essayé de progresser encore pour la saison 2.


Le choix des pouvoirs attribués aux personnages s’est-il fait en pensant à des acteurs précis, ou les acteurs sont-ils venus après ?

Les pouvoirs des super Héros sont basés sur les quatre éléments. A partir de là, on peut estimer qu’il y a tel pourcentage de super héros qui vole, tel autre dont les pouvoirs sont basés sur le feu et ainsi de suite. Nous avons donc défini un panel de super héros dotés de ces différents pouvoirs. Ensuite, nous avons réparti les rôles en fonctions des goûts et des possibilités de chacun.


Pouvez-vous présenter en quelques mots la saison 2 ?

Après avoir trouvé un rythme de croisière et un style dès le premier volet, il fallait bien sûr progresser dans la suite des aventures de John et ses compagnons. Les quinze nouveaux épisodes proposés se veulent nettement plus ambitieux. Le mystère autour des super-héros et de leur organisation Hero Corp s’est considérablement épaissi, de même que la trame dramatique apparue à la fin de la première saison. Le casting s’est étoffé et plusieurs personnages récurrents de la saison 1 deviennent des héros à part entière. L’aspect humoristique de la série n’est plus son principal moteur. Le scénario est plus noir et plus profond que par le passé. Les relations entre les super héros, dont le nombre augmente, sont plus complexes. Si certains restent des énigmes pour le spectateur, d’autres sont déchirés entre le bien et le mal. Le scénarios est plus riche et les décors plus nombreux. Les actions parallèles des héros au Canada et dans le Bunker français donnent plus de dynamique à la Série.


Quelles ont été vos inspirations principales dans l’univers des super-héros ?

Contrairement à d’autres, j’ai découvert le monde des super-héros à travers le cinéma et non par le biais des Comics. Les Batman de Tim Burton sont mes films favoris.

Aura-t-on droit à une saison 3 de la série ? Si oui pouvez-vous nous en donner quelques éléments ?

Pour l’instant, rien n’est signé mais j’ai bon espoir pour une troisième saison.


On a découvert l’univers mondial de la Hero Corp avec la saison 2 : comptez-vous aller plus loin dans l’exploration de la mythologie ?

Une saison 3 serait bien sûr l’idéal mais nous avons beaucoup d’autres projets. Le Comics est déjà signé. Il présentera la génèse d’Hero Corp, un préquel où l’on verra la création du village par le Père de John.

Pourra-t-on un jour voir un spin-off de Hero Corp ?

Pourquoi pas ! Cela fait aussi partie des projets mais ce serait sans doute la forme de webisodes.


De quelle façon travaillez-vous les scénarios des épisodes ? En équipe, à plusieurs comme le font les scénaristes aux Etats-Unis de façon générale, ou est-ce que vous laissez une personne travailler en lui indiquant les directions qu’il doit prendre ?

Je m’occupe personnellement des scénarios mais pour la mise au point, l’équipe donne bien sûr son avis.


Vous avez eu en saison 2 des guest stars plus nombreux qu’en saison 1, y compris votre frère Alexandre et votre père Lionel. Comment expliquez-vous le succès de la série auprès de tous ces nouveaux venus  ?

Ce sont bien plus que des guest stars. Mon Père devient par exemple un des principaux personnages dans la saison 2. Quant à mon frère, il a toujours voulu jouer dans Hero Corp. Il me demandait à chaque fois : Quand est-ce que je pourrai venir tourner ? Alors, un jour, je lui ai dit : "aujourd’hui, si tu veux !" et ça a commencé comme ça.


Pour Pascal Légitimus et Courtemanche, c’étaient mes idoles et j’étais très heureux qu’ils aient bien voulu se joindre à notre aventure, ce que je considère vraiment comme un honneur.

Quelles sont les nouvelles séries que vous regardez si vous en avez le temps ? Avez-vous des coups de coeur ?

Je suis un grand amateur de séries télé. Une série comme Lost me passionne parce que le scénario prend sans arrêt le spectateur en défaut, lui laisse imaginer des explications qui s’avèrent plus tard inexactes, remises en causes par de nouveaux éléments.


C’est à la fois un puzzle mais cela oblige aussi le spectateur à réagir, à prendre parti et à se plonger dans l’univers des héros. J’aime aussi beaucoup Farscape, série décalée qui a su rompre avec les classiques de la SF. Torchwood et Doctor Who figurent aussi aussi parmi mes séries préférées avec en prime leur touche d’humour britannique. Mais je ne me limite pas à la SF. J’aime aussi voir des séries comme Boston Justice, Damages, The Mentalist, 24 ou The West Wing.

Unification souhaite longue vie à Hero Corp et invite tous ceux qui ne connaissent pas encore la série à la découvrir d’urgence.

Questions préparées par Nicolas Alexandre


Hero Corp est Copyright © France 4, Comédie et CALT Productions Tous droits réservés. Hero Corp, ses personnages et photos de production sont la propriété de France 4, Comédie et CALT Productions.



 Charte des commentaires 


Hero Corp : La saison 3, c’est pour le 21 octobre sur (...)
Comic Con Paris 2013 : Hero Corp, passé radieux et futur (...)
Comic Con Paris 2013 : Le programme Hero Corp
Hero Corp : ...De retour pour une saison 3 !
Hero Corp : Notre reportage photo de la séance de dédicaces à la (...)
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique