The River : Notre avis sur la nouvelle série de MCM

Date : 20 / 04 / 2013 à 20h15
Sources :

Source : Unification France


SYNOPSIS



Un aventurier célèbre, star de la télévision, est porté disparu lors d’un voyage au fin fond de l’Amazonie. Durant des années, accompagné de sa femme et de son fils, le Dr Emmet Cole a partagé - via son show télé - ses découvertes de contrées éloignées. Aujourd’hui, la chaîne finance une expédition filmée façon télé réalité pour tenter de le retrouver. Une équipe de cameramen suit de près les recherches menées entre autres par la famille et des amis du disparu. Tous embarquent à bord d’un bateau qui remonte l’Amazone et va les amener à faire des rencontres pour le moins effrayantes...


FICHE TECHNIQUE




- Titre : The River
- Producteurs : Steven Spielberg
- Réalisateur : Oren Peli
- Genre : Paranormal, Drame, Thriller
- Interprètes : Bruce Greenwood (Emmet Cole), Joe Anderson (Lincoln Cole), Leslie Hope (Tess Cole), Eloise Mumford (Lena Landry), Paul Blackthorne (Clark Quitly), Homas Kretschmann (Kurt Bryndilson), Daniel Zacapa (Emilia Valenzuel), Paulina Gaitan (Jahel Valenzuela)
- Durée : 42 min
- 1ère diffusion sur MCM : 22 avril 2013

NOTRE AVIS

« Par le réalisateur de Paranormal Activity et produit par Steven Spielberg. » Dès lors qu’on lit cette phrase, on est en droit d’échafauder quelques plans sur la comète. A première vue, en associant ces noms au titre de la série, on est en droit de s’attendre à une série plutôt d’aventure longeant un cours d’eau où des éléments fantastico-terrifiants surviennent. Et c’est un peu ça.

La série multiplie les genres et les inspirations. La première qui saute aux yeux est évidemment celle du found-footage. L’histoire est narrée en partie à travers les prises de vue "réelles" des personnages, le reste étant assuré par une caméra plus traditionnelle quoi qu’aimant rester perchée au-dessus de l’épaule des protagonistes.


Évidemment, le found-footage apparaît surtout lors des séquences paranormales de la série. C’est un peu ce qui fait le sel de la chose, à vrai dire. Ici, peu de choses à reprocher donc, c’est du Paranormal Activity dans l’âme pure et dure (même si il est plus censé de parler de Projet Blair Witch ici).

L’autre référence que porte la série est celle d’une autre série de l’ABC. Lorsque l’on voit ces personnages crapahuter dans la jungle à la recherche d’un prochain indice leur permettant de remonter sur la piste de leur explorateur d’ami, on ne peut s’empêcher de penser à Lost. Cette série qui aura su nous transporter, parfois nous énerver mais souvent nous faire vibrer a laissé son empreinte dans The River. Malgré qu’on soit dépourvu de réponses à nos trop nombreuses questions, on éprouve une envie certaine d’en savoir plus sur ce qui se trame dans cette jungle.


Armé de ces belles références, la série part donc du bon pied. Cependant, sachez que la série est de nature très bouclée. Entendez par là que tel un épisode des Experts qui voit son meurtre à élucider, chaque épisode propose son événement fantastique qui sera mis de côté à la fin de l’épisode. Évidemment, un fil rouge est présent tout au long de la série mais cette facilité à vouloir faire des histoires uniques à chaque épisode est tout de même assez marqué. Ça plaira à ceux qui aiment "picorer" des épisodes sans suivre la chronologie, ça embêtera certainement plus ceux qui veulent un véritable feuilleton.

En somme, la nouvelle série de MCM est sympathique. Ce n’est pas une série de l’envergure d’un Breaking Bad, mais ce n’est clairement pas une série à jeter la poubelle. Laissez-vous tenter.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Queen : Critique de la série
Seul face à l’abeille : Critique de la saison 1
Two Summers : Critique de la mini-série
Miss Marvel : Critique 1.03 Sa destinée
Money Heist - Korea : Critique de la saison 1
See : La bande annonce de la saison finale
Superman & Lois : Critique 2.15 Waiting for Superman
The Orville - New Horizons : Un épisode annulé devient livre (...)
Madame Web : Emma Roberts pour le film Marvel de Sony
Surface : La bande annonce de la série Apple TV+
1883 - Bass Reeves : Taylor Sheridan, l’homme de la (...)
The Old Man : FX veut voir Jeff Bridges vieillir un peu (...)
The School for Good and Evil : Cate Blanchett pour le film (...)
Infinite Black : Tout pour invoquer le grand Cthulhu
Cinéma - Bandes Annonces : 30 juin 2022