527 connectés

Prometheus : La critique

Date : 28 / 05 / 2012 à 20h20
Sources :

Source : Unification


SYNOPSIS



Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.



NOTRE AVIS




Avant toute chose, il faut bien vous avouer que parler de Prometheus sans vous révéler tout ou partie de l’histoire s’avère difficile mais on va essayer.


Le projet Prometheus découlait pour nous de deux promesses : la promesse d’un retour, celui de Ridley Scott à la science-fiction, lui qui nous a déjà donné 2 chefs d’œuvre absolu du genre, Alien et Blade Runner, une promesse de qualité. Et la promesse, répétée à l’envie par le réalisateur lui-même de délivrer un film avec une histoire différente de la saga des xénomorphes tout en gardant l’ADN d’Alien. Et le fait est que pour ces 2 promesses, le résultat est bien là.

Évacuons tout de suite le lien avec les Aliens. C’est loin d’être l’atout principal du film. On sent que c’était un élément impossible à éliminer, qu’il fallait d’une manière ou d’une autre inclure au long métrage. Je ne serais pas aussi négatif que mes petits camarades, ce n’est pas mauvais, mais le reste est tellement extraordinaire qu’il y a un risque que vous soyez un peu déçus sur cette partie-là.

Restons sur un chipotage de critiques. Beaucoup d’évènements dans ce film resteront inexpliqués. Volonté de mettre le spectateur sur de mauvaises pistes ? Montage du film qui aurait évacué des scènes explicatives ? Pari sur votre intelligence pour deviner les éléments manquants ? En tout cas, si vous y allez en groupe, prévoyez une petite séance de débat post visionnage pour vérifier si vous avez compris la même chose, ça devrait être drôle.

Et maintenant que nous avons fini de faire nos difficiles, c’est le moment de sortir notre dictionnaire des superlatifs !

Visuellement le film est une totale tuerie. En terme de design de vaisseaux, d’objets, costumes, d’infographie, la créativité du film est extraordinaire. Je n’ose imaginer la somme de boulot nécessaire pour arriver à un tel résultat. Coté décors, qu’ils soient naturels ou en studios, tout concours à vous transporter dans un autre monde. La photographie est également renforcée par une magnifique 3D, tellement belle, tellement logique, tellement enveloppante que personnellement j’ai totalement oublié que le film était en 3D (c’est un compliment dans ma bouche). Par contre si vous vous attendez à une 3D de foire avec pleins d’objets qui cherche à crever votre œil, passez votre chemin.

Le casting est également bien choisi même si 2 acteurs, Noomi Rapace et Michael Fassbender sortent bien plus du lot. Écrins parfaits pour interpréter des rôles superbement bien écrits, c’est tout en nuances que ces deux-là nous accompagnent tout au long du film. Curieusement, la totale humanité du personnage de Rapace complète et répond à l’inhumanité de celui de Fassbender. Le scénario nous réserve également de beaux moments de terreur même si le film dégage principalement une ambiance oppressante.

Prometheus est donc une belle réussite malgré les 2-3 réserves, un film premium que l’amateur de science-fiction n’a pas vu sur grand écran depuis fort longtemps. A déguster sans aucune hésitation.

BANDE ANNONCE




FICHE TECHNIQUE




- Durée du film : 2h03
- Titre original : Prometheus
- Date de sortie : 30 mai 2012
- Réalisateur : Ridley Scott
- Scénariste : Ridley Scott, Damon Lindelof et Jon Spaihts
- Acteurs : Michael Fassbender, Charlize Theron, Noomi Rapace, Idris Elba, Patrick Wilson, Guy Pearce, Rafe Spall et Logan Marshall-Green
- Directeur photo : Greig Fraser
- Musique : Marc Streitenfeld
- Costumes : Janty Yates
- Décors : Arthur Max
- Producteur : Ridley Scott, Tony Scott, David Giler et Walter Hill pour Twentieth Century Fox, Scott Free Productions et Dune Entertainment
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS



- Lien vers site officiel du film
- Lien vers fiche allociné.fr
- Lien vers fiche imdb.fr

PORTFOLIO



<album|id_article=20844>

  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 01
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 02
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 03
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 04
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 05
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 06
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 07
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 08
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 09
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 10
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 11
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 12
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 13
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 14
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 15
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 16
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 17
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 18
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 19
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 20
  • Prometheus portfolio galerie photo la critique 21

Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Holy Lands : La critique
The Front Runner : La critique
Ben is Back : La critique
Une Jeunesse Dorée : La critique
Glass : La critique
Ghostbusters : Une nouvelle suite, mais ce n’est pas ce que (...)
Star Trek Discovery : Les photos du premier épisode de la saison (...)
True Detective : Review 3.01 The Great War and Modern Memory (...)
Destination Finale : Un reboot par les scénaristes de (...)
Supergirl : Louis Ozawa Changchien sera un méchant de la saison (...)
NBCUniversal : Lancement d’un service de streaming pour (...)
Kinotayo : Le programme de la 13ème édition
Rudolf Noureev [VOD / DVD] : La critique du film
First Martians : La critique du jeu de survie sur Mars
Cinéma - Bandes Annonces : 16 janvier 2019