329 connectés

Level 26 : La critique du tome 3

Date : 29 / 05 / 2012 à 20h05
Sources :

Source : Unification France



Level 26
tome 3 : Dark Revelations

• Auteur : Anthony Zuiker
• Date de parution : 16 février 2012
Éditeur : : Editions Michel Lafon
• Nombre de pages : 374
• Format : 15,3 x 23,5cm
• Prix : 19€95
• ISBN : 978-2-7499-1594

Présentation de l’éditeur
Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans. La nuit, il fait ce pour quoi il est né : attraper les monstres.

Le tueur, surnommé Labyrinthe, veut changer le monde : abattre les compagnies pétrolières, en finir avec les juges corrompus, les requins de la finance, les journalistes hypocrites... Mais il veut aussi qu’on parle de lui. Tous les moyens sont bons pour véhiculer son message, surtout les plus violents : à l’occasion de chaque attentat, il envoie une devinette et une montre décomptant les minutes avant l’action, et poste bien entendu les vidéos des victimes sur Internet.
Très vite, il est félicité, admiré, adulé presque. Steve Dark saura-t-il arrêter la contagion ?
Contrôle. Domination.
C’est comme cela qu’il veut sauver le monde.
Un meurtre après l’autre.
Entrerez-vous dans le labyrinthe ?

Décryptage

Dark Revelations est le 3ème et dernier tome de cette trilogie novatrice publiée chez Michel Lafon. Rappel pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le roman est écrit par Anthony Zuiker, le créateur de la série Les Experts et sa particularité est qu’à la fin de certains chapitres, un code vous est donné et ce précieux sésame vous donne accès à une vidéo en rapport avec l’histoire que vous lisez à découvrir sur internet. Un procédé révolutionnaire qui accompagnait une histoire originale que l’auteur a reconduit un seconde fois avec ce 3ème tome.

Le premier roman était excitant et passionnant grâce à ce procédé novateur et à des personnages tout autant étranges que décalés. Le second était moins bon, l’effet de surprise étant passé mais comment résister à une troisième aventure de Steve Dark, le sombre héros de cette trilogie ? Modernisation oblige, on peut maintenant avoir accès directement à ces vidéos sur son mobile grâce aux Flashcodes qui accompagnent les mots clés. Ce qui permet de lire ça dans votre lit, sur la plage ou n’importe où si tant est que vous ayez le téléphone pas loin. Et ces vidéos qui ont pu être d’un intérêt discutable sur le second tome prennent ici tout leur sens et apportent véritablement à l’histoire que nous conte Anthony Zuiker.

On retrouve maintenant Steve Dark, seul à élever sa fille depuis la mort de sa femme Sibby, quelques mois après l’affaire précédente du joueur de cartes. Toujours en activité, avec du grade en plus, il travaille maintenant pour "l’Alliance globale", une branche plus indépendante et dotée de plus de moyens que le FBI. L’histoire démarre de suite, c’est sans répit que l’on découvre le nouvel ennemi derrière qui va courir Dark, ce nouveau tueur, catalogué lui aussi au niveau 26, qui se fait appeler "Labyrinthe". Ses idéologies vont lui faire s’attirer la sympathie du public, ce qui rendra encore plus compliqué le travail de Dark. L’intégration des réseaux sociaux dans l’histoire en modernise encore plus le procédé et donne un aspect encore plus angoissant. C’est à coup de devinettes que le tueur va engager son jeu de chat et de la souris avec Dark et le plonger dans son labyrinthe qui s’étend sur une bonne partie du globe. L’auteur profite de ce tome pour lâcher quelques révélations supplémentaires intéressantes sur son personnage principal déjà bien secret, ce qui le rend un peu plus humain.

C’est un scénario haletant qui nous est proposé avec un style très haché que martèle un rythme effréné, des parties très courtes qui nous envoient d’un personnage à l’autre sans répit, à très grande vitesse. Mais l’histoire est très sympa même si on est très loin d’avoir LE roman de l’année, on a une bonne histoire bien ficelée, efficace, divertissante comme le sont les productions de M. Zuiker. Mais il a su intelligemment doser l’envie avec les passages du livre à la vidéo et vice versa. On jongle de l’un à l’autre mais au final c’est avec envie de connaitre la suite. Le contrat est rempli... C’est finalement content que l’on referme ce livre en se demandant ce que va bien pouvoir nous proposer le célèbre producteur pour son prochain opus.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Food Wars ! T.1 : La critique
The Crow - Le scalp des loups : La critique
Elfes T.5 - La Dynastie des Elfes noirs : La critique
Bleach T.60 : La critique
Rolqwir T.3 : La critique
Batman v Superman : Ben Affleck et le Chevalier Noir
Tigre et dragon 2 : Le film ne sera disponible que sur (...)
Utopia : David Fincher réalisera les épisodes du remake de (...)
Sin City - J’ai tué pour elle : La master class de Frank (...)
Evénement : Nuit Fantômes au Max Linder panorama
Food Wars ! T.1 : La critique
Bandes annonces & Co : 1er octobre 2014
Equalizer : La critique
Gotham : Review 1.02 Selina Kyle
Batman v Superman : Manifestations contre Superman