173 connectés

Jobs : C’est grâce à son look de hippie qu’il a obtenu le rôle !

Date : 02 / 04 / 2012 à 20h05
Sources :

Source : Variety via Comingsoon



Ashton Kutcher, la star de Mon Oncle Charlie, a été casté pour incarner le co-fondateur d’Apple, le regretté Steve Jobs, dans le biopic Jobs, réalisé par Joshua Michael Stern à partir d’un scénario de Matt Whiteley.

Le nom de Kutcher est apparu peu de temps après le décès de Jobs en octobre dernier en raison de sa ressemblance avec le PDG d’Apple lors de ses jeunes années en tant que hippie, qui sera le point de départ du film qui suit son chemin pour devenir l’un des pionniers technique et homme d’affaires les plus respectés.

Stern a déjà dirigé précédemment Neverwas en 2005 avec Aaron Eckhart, la comédie politique Swing Vote avec Kevin Costner et il devrait diriger Carnaval en s’associant John Cusack et Johnny Knoxville.

Le film sera financé par Mark Hulme de Five Star Institute et il est prévu que la production commence dès que Kutcher sera en hiatus de la série de CBS. Apparemment, ce n’est pas le biopic fondé sur l’autobiographie de Jobs, qui avait été choisi par Sony peu de temps après sa mort.


Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Janson Directive : Une nouvelle franchise ciné offerte à The (...)
The Jungle Book : Bagheera a trouvé sa voix
Jem and the Holograms : La première image de l’adaptation (...)
Je te survivrai : Un homme au fond du trou, la bande (...)
Jem and the Holograms : Jon Chu va en faire un film !

Ant-Man : Evangeline Lilly dément mais ne convainc pas
Planet Hulk : Kevin Feige s’exprime sur les chances (...)
DC : The Rock a-t-il révélé le nom de son personnage (...)
Les Gardiens de la Galaxie : Premier aperçu de Thanos
Mad Max 4 - Fury Road : Un héros en bien facheuse posture
Gotham : Le Dr. Hugo Strange apparaitra
Star Wars Episode 7 : Le scénario révélé ?
Transformers - L’âge de l’extinction : les concepts (...)
Des chevaux et des hommes : La critique
Les Gardiens de la Galaxie : Gentils et méchants s’affichent